Accueil / Non classé / Les négociations à Cancun sur l’environnement

Les négociations à Cancun sur l’environnement

 

Une première semaine de négociation à Cancun touche à sa fin et les propositions sur la table ne permettent toujours pas d’enclencher un développement sobre en carbone et résilient au changement climatique dans les pays pauvres et vulnérables, 20 ans après la Conférence de Rio, l’équation climat-développement est toujours au cœur des discussions puisque les politiques internationales de développement ont montré leurs limites.

Face à ces échecs, le Réseau Climat & Développement – africain et francophone – souhaite rappeler que le territoire local peut permettre de reconstruire l’articulation entre démocratie, environnement, développement, et changement climatique. Le Réseau est une force de proposition politique en faisant remonter dans l’arène internationale les expériences de terrain innovantes et réussies. Il défend une approche qui se veut locale et intégrée pour répondre aux enjeux quotidiens des communautés et de leur spécificités environnementales.

L’Association Homme & Environnement Berkane (AHE) fait partie de ces initiatives innovantes et porteuses. Par exemple, en installant un système de goutte-à-goutte dans des terrains agricoles au SIBE de Béni Snassen, le projet a permis d’améliorer le rendement et le revenu des agriculteurs, tout en rationalisant l’eau, ressource de plus en rare à cause du réchauffement. elle a aussi créé un centre de formation pour les femmes , communauté la plus vulnérable au changement climatique.

L’approche est simple. Il faut partir de ces projets existants ayant réussi de résoudre l’équation climat-développement sur le terrain. Il faut stimuler l’implication des acteurs locaux et l’appropriation du projet. Il faut tirer les leçons de ces expériences pour améliorer les plans locaux de développement et les politiques nationales. Ce sont là des étapes clé vers un développement réussi et résilient.

Si AHE Maroc est présente à Cancun, c’est pour faire entendre la voix de la société civile marocaine et pour reconnecter les réalités du terrain et l’ambition internationale. Pour que Cancun pose les jalons d’un développement local, équitable et résilient