Accueil / Non classé / Les enfants invisibles

Les enfants invisibles

 

Dans le Monde
Au Maroc
Résumé de l’enquête sur le travail des enfants au Maroc

Article réalisé par IPEC Maroc
8 articles dans la thématique « Travail des enfants ».

Dans les villes comme dans les campagnes, on regarde sans vraiment voir des enfants fourmiller là où ils ne doivent pas être : Dans des ateliers, des garages, des souks, des champs, des magasins, des boucheries… Combien peuvent être donc ces « enfants invisible » au Maroc ?


Dans le MondeDonnées statistiques sur le travail des enfants

-  Les estimations mondiales pour 2002 montrent que 211 millions d’enfants de 5 à 14 ans de par le monde exercent une activité économique.

-  Sur les 211 millions d’enfants qui travaillent, 186 millions sont impliqués dans des pires formes de travail.

Au Maroc

-  600 000 enfants âgés entre 7 et 15 ans travaillent, soit 11 % de cette tranche d’âge.

-  58 % de garçons et 42 % de filles.

-  800 000 enfants de 7-15 ans sont inactifs (ne sont ni à l’école ni au travail), soit 14,5 % de cette tranche d’âge, 28 % de garçons et 72% de filles.

-  87 % des enfants travailleurs sont des ruraux.

-  Un enfant rural est 6 fois plus exposé au travail qu’un enfant urbain.

-  Les enfants travailleurs se répartissent selon les secteurs d’activité suivants :

-  Agriculture : 84 % (54 % de garçons et 46 % de filles) (dont 96 % travaillent pour leurs propres familles) 
-  Textile : 6 % 
-  Commerce : 3 % 
-  Travail domestique : 2 % 
-  Réparation 1 % 
-  Autres : 4 %

-  Uniquement 12 % des enfants qui travaillent fréquentent au même temps l’école.

Résumé de l’enquête sur le travail des enfants au Maroc

Une grande enquête a été menée au Maroc en 1999 par le Ministère de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Solidarité en collaboration avec le BIT/IPEC. 
Cette enquête qui a ciblé un échantillon de 3500 enfants avait pour objectif d’étudier les conditions de travail des enfants au Maroc.

Secteurs d’activité enquêtés : Agriculture et élevage, tapis et textile, métaux et garage, artisanat, tourisme et service, service domestique et activités marginales.

Principaux résultats de l’enquête :

-  90 % des enfants au travail ont entre 10 et 14 ans. 
-  80 % ne sont pas scolarisés. 
-  96 % vivent dans des familles dans des conditions difficiles. 
-  60 % sont exposés à des maladies ou accidents graves. 
-  52 % ont une durée de travail hebdomadaire supérieure à 50 heures et sans congé annuel. 
-  53 % ne perçoivent pas de salaire minimum. 
-  33 % ne sont même pas rémunérés. 
-  50 % subissent des contraintes et des discriminations sous forme de menaces, punition ou violences verbale ou physique. 
-  Seuls 4 % des enfants reçoivent un véritable apprentissage.

Cette enquête a révélé que les principales causes de travail des enfants sont :

-  la pauvreté, 
-  l’échec et les déperditions scolaires, et 
-  la dislocation familiale.

Les Plans, National et Sectoriels, de lutte contre le travail des enfants au Maroc ont été élaborés sur la base des résultats de cette enquête.

[* (Source : Enquête nationale sur l’emploi, module enfant 2000)]