Accueil / Droits humain / Les droits fondamentaux de l’enfant au coeur de l’INDH

Les droits fondamentaux de l’enfant au coeur de l’INDH

 

Les droits fondamentaux de l’enfant se trouvent au coeur des programmes de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), lancée par SM le Roi Mohammed VI en mai dernier, a estimé la représentante du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), Mme May Ayoub Van Khol.

Intervenant, jeudi soir à Fès, lors de la présentation du projet « Analyse de la situation de l’enfance », Mme Ayoub a indiqué que le programme de coopération établi entre le Maroc et l’UNICEF pour la période 2002-2006 témoigne de la prise de conscience notamment des citoyens, des ONG, des associations nationales et du gouvernement marocain quant à la nécessité d’améliorer la situation des enfants.

La représentante de l’UNICEF a souligné que cette initiative qui entre dans le cadre des activités du comité régional de coordination du projet « analyse de la situation de l’enfant », vise en premier lieu l’enrichissement et l’instauration de systèmes d’informations intégrés et locaux relatifs à l’enfance.

A cette occasion, elle a plaidé pour une approche intégrée pour la protection de l’enfance, qui implique toutes les parties en relation avec leurs besoins vitaux comme l’enseignement, la santé et la nutrition, ajoutant que des enquêtes menées en particulier par le Haut commissariat au plan et plusieurs départements, ainsi que par des ONG, ont permis de collecter un certain nombre d’informations qualitatives et quantitatives qui s’articulent autour des droits de l’enfant, notamment dans son milieu familial, éducatif, sanitaire et professionnel.

Elle a également relevé que ce projet a pour objectif de donner à l’enfant le meilleur départ dans la vie en agissant, particulièrement, aux niveaux de la santé infantile, de la nutrition, de la pré-scolarité et de l’entourage familial.

Pour le wali de la région de Fes-Boulemane, M. Mohamed Gharrabi, ce programme de l’UNICEF vise à faire connaître les projets et les programmes engagés par le Maroc dans le domaine de l’enfance, appelant à renforcer la coopération dans le domaine de la promotion des droits de l’enfant.

Le Maroc avec ses grands chantiers ouverts dans le cadre de l’INDH donnera la priorité aux droits des enfants notamment ceux issus de familles défavorisées, a-t-il dit, rappelant que la capitale spirituelle du royaume avait déjà travaillé avec l’UNICEF sur divers projets-clés, dont le secteur de l’artisanat.

Les participants à l’enquête sur la situation des enfants à Fès, traiteront trois jours durant dans le cadre d’ateliers des moyens à entreprendre pour promouvoir les conditions des enfants au niveau local.

L’UNICEF travaille en coopération avec le Maroc dans le cadre de programmes cycliques quinquennaux basés sur des analyses de situation et qui permettent d’identifier les priorités nationales en matière des droits de l’enfant. Le bureau de l’UNICEF au Maroc travaille, depuis l’année écoulée, sur quatre grands projets visant à atteindre les objectifs pour « Un Maroc digne de ses Enfants », à savoir l’appui aux priorités nationales en la matière (éducation et santé), le soutien des enfants en milieu rural, la protection de cette catégorie et la communication.

À propos Responsable de publication