Accueil / Non classé / L’écolodge Atlas Kasbah Lauréat du Trophée de Tourisme responsable 2009 catégorie Environnement

L’écolodge Atlas Kasbah Lauréat du Trophée de Tourisme responsable 2009 catégorie Environnement

Auteur : L. Boussaid

L’écolodge Atlas Kasbah a gagné le Trophée de Tourisme responsable 2009 de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) dans la catégorie Environnement. La remise du trophée s’est déroulée dans le cadre des 9èmes Assises du Tourisme à Saidia le 19 juin 2009.

Pourtant, comme le souligne le promoteur du projet M. Hassan Aboutayeb, « parier sur la réalisation de cet écolodge était ambitieux et gagner ce trophée était inimaginable, je n’en rêvais même pas sur les bancs de l’école mais le Maroc me l’a offert. »

Le choix s’est porté sur ce projet étant donné que les services proposés intègrent durabilité, innovation et respect de l’environnement naturel, socioculturel et humain. Subséquemment, l’ensemble des axes directeurs de la politique de développement met en exergue le label écotouristique.

Les objectifs de la démarche environnementale lancée par le projet sont de : 
-   Préserver l’environnement ; 
-   Garantir un séjour dans un lieu aux paysages magnifiques préservés ; 
-   Maîtriser les charges d’exploitation ; 
-   Etre pionnier dans la région du sud voire du Maroc ; 
-   Mobiliser le personnel et la clientèle autour d’un projet fédérateur ; 
-   Valoriser l’image du pays.

Pour atteindre ces objectifs, les critères essentiels utilisés se rapportent à l’eau, l’énergie, les déchets, la politique d’achats, l’intégration paysagère ainsi que la sensibilisation environnementale externe et interne. Cependant, au-delà des normes, « l’approche de cette durabilité que nous avons choisie représente une nouvelle manière d’être pour ceux qui vivent à la Kasbah et ceux qui en vivent » affirme Aboutayeb.

Les premiers bénéficiaires de cette philosophie durable sont les personnes résidant à la Kasbah. Elles sont privilégiées de séjourner dans un lieu sain et dans lequel la qualité de vie est incomparable, comme le dit Aboutayeb : « les touristes qui arrivent à Atlas Kasbah repartent en Voyageurs. » Le personnel entièrement issu des communautés autochtones avoisinantes bénéficie également de cette démarche dans la mesure où la formation continue qui lui est dispensée en matière d’environnement est reproductible chez lui et par effet de diffusion pour l’ensemble des habitants des villages voisins.

Par conséquent, il est nécessaire de valoriser ce genre de démarche et de soutenir les éventuels porteurs de projet comme le fait l’ONMT afin que le Maroc devienne une destination de tourisme durable par excellence conformément aux Objectifs de Développement du Millénaire de l’OMT et l’Agenda 2025 du plan de Développement Humain du Maroc.