Accueil / Non classé / Le tabac, un véritable danger public !

Le tabac, un véritable danger public !

 

La future maman en vacances

Ah, le bonheur de dormir…

Le tabac, un véritable danger public !

Spermatozoïdes et chaleur : l’amour…

Des urines rouges ? Attention, danger !

Une maladie parasitaire, la bilharziose urinaire, peut entraîner la présence anormale de sang dans vos urines. Prenez la chose très au sérieux. Car cette maladie touche près de 200 millions de personnes dans le monde. Rien que sur le continent africain, 76 pays sont concernés. C’est en se baignant, en se lavant ou en travaillant dans des étendues d’eau douce que l’on contracte les vers responsables de la maladie. Ces petites créatures sont préalablement hébergées par un escargot aquatique, où elles se développent.

Cela fait, les vers quittent le mollusque après quelques semaines et nagent à la recherche d’un hôte humain. Si par malheur vous êtes dans le coin, ils sont pour vous ! Ils se glissent sous la peau, se nichent dans les vaisseaux sanguins de la vessie et s’y reproduisent. Au fil des années, la présence de ces vers pourra entraîner des lésions graves des voies biliaires et urinaires, voire des cancers de la vessie.

La bilharziose urinaire touche de préférence les enfants de 6 à 12 ans. Mais les premiers symptômes n’apparaissent qu’après la puberté. Outre des urines rouges, ils se repèrent à des douleurs urinaires, abdominales et de la fatigue. Comme les premiers signes de la maladie sont tardifs, il est important de se faire soigner rapidement. Car alors, les effets de l’infection sont réversibles à 90%. Dernier point : évitez tout contact avec l’eau douce, et surtout n’urinez pas dans une rivière ou un lac. Des œufs seraient ainsi rejetés dans l’eau et le cycle de contamination serait relancé.

La future maman en vacances

Vous êtes enceinte, pas malade ! Vous devez donc profiter de vos vacances. Mais sans oublier deux maître-mots : prudence et modération. Alors faites ce qui vous plaît, à condition que ce ne soit pas « n’importe quoi » ! Arrangez-vous pour voyager « confortable ». Allongez vos jambes, évitez de porter des vêtements trop serrés et préservez-vous de la chaleur. Et si vous êtes fatiguée, ou proche du terme, prenez le train ou l’avion. Toutefois, n’oubliez pas que le cap du 8ème mois franchi, les compagnies aériennes ne voudront sans doute plus de vous à bord…

Une fois sur place, activez-vous et faites du sport ! Une activité de plein air, stimulante et régulière, maintient le niveau d’entraînement de la « pompe cardiaque » et vous permet de mieux contrôler votre prise de poids. Elle est aussi bien plus bénéfique que les bains de soleil sur la plage, qui comportent des risques réels : coups de soleil et risques de mélanome, coup de chaleur. Nagez, faites de la marche à pieds, remuez-vous mais sachez raison garder.

Evitez donc le tennis ou le volley de plage. Non seulement à cause des chutes qu’ils peuvent entraîner, mais aussi à cause de leur caractère de « sports d’arrêt » brutaux. Il vaut mieux favoriser des activités à caractère continu, qui favorisent l’entraînement des muscles longs et la recherche d’endurance. Prudence et modération donc, il ne manque pas d’activités attrayantes qui préserveront votre entraînement sans secouer inutilement Bébé !

Ah, le bonheur de dormir…

Le sommeil, c’est vital. Il est nécessaire au bon fonctionnement du cerveau et d’ailleurs, nous passons le tiers de notre vie à dormir. Savez-vous qu’un nouveau-né dort en moyenne 16 heures par jour ? Pratiquement autant qu’un chat ! Jusqu’à l’âge de 4 mois les périodes d’éveil pour les tétées et les différentes phases de sommeil sont rythmées par une horloge biologique interne.

Entre 4 et 6 mois, le nourrisson va progressivement caler son temps de sommeil sur l’alternance du jour et de la nuit, apportant à ses parents un soulagement bien apprécié ! Par la suite, il va longtemps conserver le besoin d’une bonne nuit. Si un enfant de 3 ans doit dormir 12 heures chaque nuit, il en faut encore 9 à un adolescent de 13 ans… Le besoin de la sieste cesse en revanche à partir de 5 ou 6 ans. Ce qui n’empêche qu’à cet âge, un enfant doit absolument être au lit à 21 heures. Car ce moment, il redevient hors de forme.

Le tabac, un véritable danger public !

Presque tout le monde sait que la cigarette « nuit gravement à la santé ». Mais rares sont ceux qui connaissent en détails ses ravages. Chaque année, le tabac tue 5 millions de femmes et d’hommes dans le monde. Des fumeurs, mais aussi des non-fumeurs. La substance dont on parle le plus, c’est la nicotine. Surtout toxique pour le cœur, elle représente pourtant… un moindre mal. C’est d’ailleurs pour cela qu’on l’utilise pour aider au sevrage, car mieux vaut un peu de nicotine que toutes les horreurs contenues dans une cigarette. Ammoniac, acétone, acides, goudron, mercure… le fumeur inhale vraiment n’importe quoi. Il y aurait vraiment de quoi réfléchir… !

Spermatozoïdes et chaleur : l’amour…

Savez-vous comment font les spermatozoïdes pour se frayer un chemin jusqu’à l’ovule ? Des chercheurs viennent de démontrer qu’ils vont de leur point de maturation au site de fécondation, directement guidés par la… chaleur. Un peu comme des missiles pacifiques. En mesurant la température dans les trompes de lapines, les auteurs ont confirmé qu’il existe une différence de deux degrés entre le lieu de réserve et celui où intervient la fécondation. Le spermatozoïde de lapin est ainsi attiré de son lieu de réserve – où la température est de 37°C – vers la température plus élevée – 39°C – de ce qui deviendra le site de fécondation.

Destination Santé 

www.destinationsante.com