Accueil / Actualités / Le programme du Forum mondial des Droits de l’Homme (FMDH) annoncé à Casablanca

Le programme du Forum mondial des Droits de l’Homme (FMDH) annoncé à Casablanca

5.000 participants venant de 94 pays, seront réunis à la ville ocre, pour faire le point sur les principales avancées en matière des droits de l’Homme dans le monde

Les organisateurs de la 2e édition du Forum mondial des Droits de l’Homme (FMDH), ont annoncé, lundi soir à Casablanca, le programme de cette manifestation de grande envergure qui se tiendra, du 27 au 30 novembre à Marrakech sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Ce Forum constitue une occasion pour le Maroc de se positionner dans le débat mondial des droits de l’Homme en tant qu’acteur à part entière et partenaire actif et qualifié, ont-ils souligné lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation du programme de cette grande manifestation. Plus de 5.000 participants, venant de 94 pays, seront réunis à la ville ocre pour faire le point sur les principales avancées en matière des droits de l’Homme dans le monde et les contraintes qui pèsent encore aujourd’hui sur leur effectivité. Près de 200 espaces de discussion, de rencontre et de formation sont programmés, des forums thématiques organisés conjointement par des ONG marocaines et internationales, des ateliers de formation, des événements spéciaux à l’initiative des institutions marocaines en présence de leurs homologues internationaux, des activités internes, ainsi que des activités autogérées. Il s’agit notamment de 52 forums thématiques, 17 événements spéciaux, 13 activités internes, 13 ateliers de formation, 32 activités autogérées, 15 événements culturels ainsi qu’un studio du forum. Cette édition met au centre des débats la question de l’égalité des sexes et de la parité avec 12 forums dédiés aux femmes, ont-ils mis en exergue notant que les droits des jeunes, des enfants, des migrants et des personnes en situation de handicap seront également au cœur des débats avec plus de 50 activités. A cette occasion, le ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Abdelaâdim Guerrouj a fait savoir que le ministère de tutelle a œuvré pour insérer la culture des droits de l’Homme et de la citoyenneté dans les programmes pédagogiques et créer plus de 2.200 clubs des droits de l’Homme dans des établissements scolaires. Et d’ajouter que l’organisation du Forum mondial des droits de l’Homme à Marrakech est une reconnaissance aux efforts fournis par le Maroc pour promouvoir les droits de l’Homme, soulignant que la Constitution de 2011 a donné une dimension profonde aux droits de l’Homme notamment à travers ses articles sur les droits économiques et sociaux. Abdelaâdim Guerrouj n’a pas manqué de souligner qu’une action de sensibilisation sur les droits de l’Homme sera programmée dans toutes les écoles du Royaume et ce le 27 novembre à la même heure et dans toutes les écoles du Royaume. Pour le président du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), Driss El Yazami, l’organisation de cette manifestation dans un pays africain comme le Maroc, après l’organisation de la première édition dans un pays d’Amérique latine comme le Brésil illustre la volonté des peuples et des pays du Sud d’affirmer leur engagement pour les valeurs des droits de l’Homme et de participer, à égalité, aux grands débats internationaux. Driss El Yazami a expliqué que des pays du Sud tels que le Maroc, le Brésil et l’Argentine connaissent une dynamique nationale et des séries de réformes, notant que l’expérience de la justice transitionnelle qu’a connue le Maroc à travers l’Instance équité et réconciliation (IER) peut servir de modèle et fournir des expériences pour les pays qui ont besoin de la justice transitionnelle. De son côté, le délégué interministériel aux droits de l’Homme, Mahjoub El Haiba a expliqué que ce Forum vise à identifier les principaux problèmes dans le domaine des droits de l’homme dans ses relations avec le processus démocratique, et ce pour fournir des suggestions spécifiques et promouvoir les mécanismes d’enseignement et les aspects normatifs en matière de droits de l’Homme. Et de souligner que le monde connait une diversité culturelle, politique et religieuse qui peut s’unir au niveau des droits de l’Homme, notant qu’au moment où le droit international et le système des Nations unies se sont renforcés au niveau des droits de l’Homme, de nouvelles problématiques ont émergé nécessitant de nouvelles réponses distinctes et claires. La 2e édition du FMDH est une étape importante qui va compter dans l’agenda international et régional car elle se tient à la veille de grandes échéances planétaires à savoir Paris 2015 pour le climat, les objectifs du Millénaire dans leur vision post-2015, Beijing+20 pour ce qui est de la parité et des droits des femmes. L’édition d’un timbre spécial Forum mondial par Barid Al Maghrib, une exposition philatélique, la célébration d’une journée spéciale Palestine, le 29 novembre, pour commémorer la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien et la programmation d’une grande exposition internationale d’arts plastiques seront programmées lors de cet événement. Sur le plan national, un large programme de consultation a permis de mobiliser l’ensemble des acteurs nationaux et a débouché sur deux séminaires nationaux de préparation avec la société civile et une multitude de rencontres bilatérales avec près de 300 réseaux associatifs marocains. Par ailleurs, les 13 commissions régionales du CNDH sont mobilisées et animent sur leurs territoires des rencontres d’information. Ont notamment assisté à cette conférence de presse des acteurs marocains et étrangers des droits de l’Homme, la présidente du comité international pour la promotion des droits de l’Homme, Adriana Arci de l’Argentine, ainsi que les ambassadeurs du Brésil et de l’Argentine à Rabat.

– See more at: http://www.lematin.ma/express/2014/droits-de-l-homme_le-programme-du-forum-mondial-annonce-a-casablanca/212438.html#sthash.HmJY3VtE.dpuf

À propos Responsable de publication