Accueil / Non classé / Le Maroc : Une population majoritairement jeune

Le Maroc : Une population majoritairement jeune

 

Auteur : ABDEDINE Hicham

La démographie marocaine précoloniale suivait un régime démographique quasi-naturel, elle connaissait des fluctuations causées par la fréquence des crises démographiques, ces dernières liées à un phénomène naturel (sécheresse, épidémies, etc.), et aussi à un facteur politique comme les invasions étrangères.

Au début du 20ème siècle la pyramide des âges au Maroc se caractérise par une base large, notons ainsi l’importance de la tranche d’âges située entre 10 et 24 ans.

Plusieurs facteurs peuvent justifier cette tendance : l’amélioration des conditions de vie et d’hygiène, l’accroissement très sensible des connaissances médicales ainsi que le développement des mesures préventives et curatives .

Il faut noter que l’espérance de vie à la naissance est passée de 67,9% à 72,9% entre 1994 et 2009. Et dans une autre optique le taux d’alphabétisation de la population âgée de 10 ans et plus a évolué de 45% à 60,3% sur la même période, marquant ainsi le passage à une population mieux instruite et consciente quant aux préventions contre les maladies infantiles, et aux exigences nutritionnelles pour préserver l’état sanitaire des descendants.

Ceci s’est accompagné par le progrès en termes d’équipement médical et d’infrastructures hospitalières. Ajoutons à cela que le nombre d’habitants par médecin a baissé de façon importante entre 1994 et 2008 passant de 2933 à 1611 habitants par médecin. Donc ces résultats confirment la baisse du taux de mortalité infantile de 57‰ à 32,2‰ entre 1991 et 2009.

L’ensemble de ces éléments combinés les uns aux autres, ont favorisé un environnement propice à l’augmentation de la masse des jeunes, cette dernière qui nécessite une attention particulière, vu qu’elle soufre de plusieurs problèmes, tel que ceux liés à l’emploi, à la pauvreté et à la persistance du chômage, etc.

À propos Responsable de publication