Accueil / Droits humain / Le Maroc élu au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU pour un mandat de trois ans

Le Maroc a été élu au premier tour, mardi, nouveau membre du Conseil des droits de l'Homme de l'Onu (CDH) pour un mandat de trois ans à compter du 1er janvier 2014, à l'issue d'un vote des 193 Etats membres de l'Assemblée générale de l'Onu.

Le Maroc élu au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU pour un mandat de trois ans

 

Le Maroc, qui se présente parmi les candidats du Groupe africain, a obtenu 163 voix, la majorité requise étant 97, lors de ce scrutin à bulletin secret pour le renouvellement de 14 sièges au Conseil des droits de l’Homme de l’Onu.

Les membres sont élus directement et individuellement par les 193 Etats membres de l’Assemblée générale des Nations unies.

Il s’agit du 2e mandat du Maroc, au sein de ce Conseil, basé à Genève. En effet, le Maroc y avait siégé en 2006 en tant que membre fondateur occupant la vice-présidence du CDH au nom des Etats africains.

L’Assemblée générale a procédé à l’élection de 14 nouveaux membres dont 4 pour le groupe Afrique, 4 pour les Etats d’Asie-Pacifique, 2 pour les Etats d’Europe orientale, 2 pour les Etats d’Amérique latine et des Caraïbes et 2 pour les Etats d’Europe occidentale et autres Etats.

Le Conseil des Droits de l’Homme de l’Onu

Le Conseil des Droits de l’Homme (CDH) de l’Onu où le Maroc a été élu ce mardi au premier tour avec 163 voix (la majorité requise étant 97 voix) est composé de quarante-sept Etats Membres.

Les Etats membres sont élus directement et individuellement au scrutin secret à la majorité des 193 Etats membres de l’Assemblée générale des Nations unies.

Sa composition respecte le principe d’une répartition géographique équitable, les sièges étant répartis comme suit : treize pour le Groupe des Etats d’Afrique, treize pour le Groupe des Etats d’Asie, six pour le Groupe des Etats d’Europe orientale, huit pour le Groupe des Etats d’Amérique latine et des Caraïbes et sept pour le Groupe des Etats d’Europe Occidentale et autres Etats.

Elus pour un mandat de trois ans, les membres du Conseil ne seront pas immédiatement rééligibles après deux mandats consécutifs.

Si tous les Etats Membres de l’Organisation des Nations unies peuvent être candidats à un siège au Conseil, leur élection doit prendre en considération le concours que chaque candidat a apporté à la cause de la promotion et de la défense des droits de l’homme et les engagements qu’il a pris volontairement en la matière.

Le Conseil se réunit régulièrement tout au long de l’année et tient au minimum trois sessions par an, dont une session principale, qui dure au total au moins dix semaines, et qu’il peut tenir au besoin des sessions extraordinaires si un de ses membres en fait la demande appuyé en cela par le tiers des membres du Conseil.

Le secrétariat du Conseil est assuré par le Haut-commissariat des Nations unies aux Droits de l’Homme et le président actuel (2013) du Conseil est le polonais Remigiusz Achilles Henczel. La présidence du Conseil de l’Onu change tous les ans par rotation entre les groupes régionaux.