Accueil / Non classé / Le manager de projet de la gestion à la direction

Le manager de projet de la gestion à la direction

Auteur : Association Marocaine des Managers de Projets

La mondialisation des marchés, l’intégration des entreprises, la multiplication des alliances engendrent l’internationalisation des entreprises et des économies et nécessitent un développement croissant de projets nationaux et internationaux de grande envergure et multidimensionnels.

Le Maroc s’inscrit dans cette dynamique, avec l’engagement résolu des pouvoir publics et du secteur privé, en lançant de grands projets constituant à la fois des leviers pour le développement économique et des réponses aux stimulus de la compétitivité et de la concurrence internationales.

Le succès de ces projets dépend de plusieurs facteurs. Les projets sont multidimensionnels, et à l’instar d’une chaîne de valeur, il est primordial d’optimiser toutes les composantes/ressources de la chaîne : culture organisationnelle (d’entreprise), culture professionnelle, communication, dynamique de fonctionnement (mode diplomatique consensuel, mode hiérarchique autoritaire, etc.), sans oublier le rôle de l’individu et tout particulièrement les qualités et compétences du manager de projet (appelé aussi gestionnaire, responsable ou chef de projet).

En effet, les entreprises et autres organisations recherchent aujourd’hui plus les qualités personnelles des candidats à la direction de projet (DP) en se posant nombre de questions : que peut apporter le candidat à l’organisation, à l’équipe, en plus de ses compétences techniques ou professionnelles et de ses diplômes ? Il s’agit en fait de reconnaître le rôle central de ce qu’on appelle communément la direction de projet (DP).

Qualités de manager de projet recherchées pour une direction de projet efficace Les qualités de manager de projets requises pour la DP sont multiples et évolutives. Elles sont reconnues aujourd’hui de manière explicite comme élément faisant partie intégrante de la DP et de la réussite de projet. Selon les sciences du management, planifier, organiser, diriger, et contrôler sont les principales fonctions relevant d’un manager de projet. Elles exigent des compétences professionnelles et aptitudes managériales, ainsi que des qualités personnelles (compétences interculturelles : rapports interpersonnels, perception de soi, confiance et introspection, attentes).

Ces fonctions impliquent divers rôles du manager de projet. Il s’agit des rôles interpersonnels, des rôles informationnels et enfin des rôles décisionnels. Ces rôles font à leur tour appel à diverses compétences et qualité personnelles, qui vont du leadership (fondé sur les compétences techniques et professionnelles tout autant que sur les habiletés de communication) au décideur (anticipation, pertinence de planification et de décision), en passant par le rôle de symbole (représentant l’organisation) , de porte parole, d’entrepreneur, de régulateur (médiateur des conflits), de répartiteur (allocation des ressources nécessaires au projet) et de négociateur.

Le succès de la DP dépend donc de l’alchimie réussie entre compétences, adaptation et interaction des différentes qualités ou attributs du manager de projet. Rassurons-nous enfin puisque nous sommes tous d’accord pour donner un vélo à un promeneur de fin de semaine et confier plutôt un A380 à un pilote hautement qualifié. En d’autres mots, pour garantir le succès des projets, il faut donc assurer et s’assurer de la qualité du manager de projet et donc de la DP.

Pr A. ELMNAOUAR / MPMA

À propos Responsable de publication