Accueil / Non classé / L’ALCS mobilisée à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida 2005 : Passons a l’action !

L’ALCS mobilisée à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida 2005 : Passons a l’action !

 

La Journée Mondiale contre le Sida est l’occasion d’organiser des événements de grande envergure, histoire de mettre le sida dans les feux de l’actualité du pays, même si pour l’ALCS, c’est tous les jours de l’année. La sensibilisation et la solidarité font également du programme, d’autant plus que du 2 au 16 décembre, l’ALCS en partenariat avec 2M, organisent le SIDACTION Maroc, sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohamed VI. Sensibiliser les jeunes, une priorité pour l’ALCS.

 

Comment ?

En organisant des concerts, afin de pouvoir relayer les messages de sensibilisation de manière attractive. Marrakech a ouvert le bal en organisant un festival de jeunes « Marrakchis contre le sida » au Cyber park pendant 3 jours ; festival qui s’est clôt le 1er décembre par un concert, animé par les « FNAIRE », fer de lance du mouvement Hip Hop Marrakchi. Des dépliants, financés par le FNUAP, ont été spécialement conçus pour l’occasion et c’est sur « les conseils de DJ Van » que les jeunes ont pris connaissance des messages de prévention élémentaires. A Tanger, ce sont les Hoba Hoba Spirit qui, sous les rythmes de fusion, ont chanté pour le sida, dimanche 4 décembre à la salle omnisport de Dradeb : Enfin, les Gnawa Fusion, clôtureront à Essaouira « musique et prévention » en tenant un concert le 19 décembre.

Organiser des tournois sportifs, une autre façon de mobiliser les jeunes ; à cette occasion ont été organisés : un cross country à Oujda le dimanche 27 novembre et à Tanger le dimanche 3 décembre ; un tournoi de foot à Tanger le 9 décembre et à Taroudant ; et divers tournoi sportifs à Essaouira le 12 décembre. Un film « Jeanne et le garçon formidable » a été projeté à L’institut français de Tanger le 3 décembre, accompagné d’une réflexion sur la participation communautaire en matière de lutte contre le sida.

Côté prévention, les 16 sections de l’ALCS ne cesseront pendant un mois de mener des conférences, ateliers, et sessions de formation. Dans les lycées, collèges et maisons de jeunes d’abord : à Casablanca, le lycée lyauthey, le collège Anatole France, et les lycées Chaouki, Khansaa, Najd, et Moulay Abdellah ont accueilli l’ALCS ; à Meknes, c’est la Faculté des sciences et des lettres ; à Taroudant, ce sont l’ensemble des lycées de la province de Taroudant, ainsi que l’Institut de technologie qui ont travaillé autour de la thématique ; à Essaouira, l’ensemble des clubs de santé des établissements scolaires ont présenté des exposés et animé des conférences, du 12 au 18 décembre ; à Larache, les collèges Hassan II, Imam Malik, M. Ben Abdelkrim Elkhattabi, le centre de qualification de pêche maritime et le lycée LMMB Abdellah ont fait de même du 29 novembre au 8 décembre ; à Agadir, l’Institut supérieur de management, le Lycée Darfoufi et O. El Khiam Dcheira ; les cités universitaires de Rabat, instituts, et lycées du 1er novembre au 16 décembre ; à Marrakech, les établissements scolaires, centres de formation professionnelles , et les lycées A. Chwki et Y. Ben Tachfin ; à Tétouan, les centres de formation des professionnels de santé à l’école professionnelle de Juan de la cerva ; enfin, à Tanger, l’institut Cervantès, l’Institut Supérieur de Tourisme, la Galerie Delacroix, le Rotary Club, et la Chambre de commerce se sont associés à l’ALCS du 30 novembre au 17 décembre. L’ALCS à mené également des actions de sensibilisation au sein des usines : auprès des employés des dépôts et ateliers de Shell à Casablanca, Marrakech, Agadir, Safi et Kénitra la semaine du 21 au 26 Novembre ; le 2 décembre dans une station d’agrume à Taroudant ; et enfin le1er décembre, à l’usine Coca Cola de Casablanca. Les prisons ont également ouvert leurs portes à l’ALCS, et une action de sensibilisation a été menée le 3 décembre à la prison de Larache, et d’autres sont programmés.

Des stands de prévention ont été installés un peu partout dans les villes marocaines : centre commercial Marjane, pharmacies, Instituts français, marchés, et sur les grandes places des villes, comme à Tiznit. Du 12 au 23 décembre, d’autres actions sont prévues dans les villes de Bénimellal, Guelmim et Layoune : La section de Bénimellal organisera entre le 12 et le 18 décembre, en collaboration avec la commune urbaine de la ville, des actions de sensibilisation grand public sur la grande place de la ville, avec la participation des associations locales. Des séances de sensibilisation auront lieu dans les deux principaux lycées de la ville, lycée Alaamria, lycée HassanII et à la faculté des sciences.

La section de Guelmim organisera entre le 12 et le 23 décembre, en collaboration avec la délégation du Ministère de la santé, une série de séance de sensibilisation dans les lycées de la ville de Guelmim et de Assa Zag. La section de Laayoune organisera entre le 12 et le 18 décembre des actions de sensibilisation dans les lycées de la ville, et une séance de sensibilisation grand public, actions qui seront couvertes par la chaîne régionale du Sahara.

 

Informer, prévenir, sensibiliser et …dépister…

Les deux Centres de dépistage mobile de l’ALCS ont profité de l’occasion pour se rendre dans les quartiers excentrés : à Rabat le 12 Novembre, à Tiznit le 20 novembre, Agadir les 18 et 19 Novembre,Fès les 25 et 26 novembre, dans les quartiers populaires Sidi Moumen,Hay Hassani et Lissasfa à Casablanca le 8/9/19 Novembre, à Marrakech du 27 au 29 novembre, à Oujda les 1er et 2 décembre, à Tanger les 2 et 3 décembre, à Tétouan le 4 décembre, et enfin à Larache le 5 décembre.

Parallèlement à ces activités, des cérémonies d’inauguration de 4 nouveaux CIDAG ont eu lieu à Lakléaa (à 20 Km d’Agadir), Fès, Tiznit et Oujda, auxquelles étaient présents les élus, les autorités et les associations de ces différentes villes. Les 16 sections de l’ALCS comptent actuellement 14 CIDAG fixes dans 13 sections (2 CIDAG à Agadir) et nous espérons ouvrir très prochainement des CIDAG dans les autres sections. Enfin, comme signe de solidarité et de soutien aux personnes vivant avec le VIH Sida, l’ALCS à Essaouira compte organiser une marche à travers la ville le 19 décembre.

Ensemble, luttons contre le sida !

 

À propos Responsable de publication