Accueil / Non classé / La stratégie de lutte contre le phénomène des enfants de la rue repose sur des axes juridique, social et éducatif

La stratégie de lutte contre le phénomène des enfants de la rue repose sur des axes juridique, social et éducatif

 

La stratégie du gouvernement visant à lutter contre le phénomène des enfants de la rue se base sur des axes juridique, social et éducatif, a souligné mardi la secrétaire d’Etat chargée de la Famille, de l’Enfance et des Personnes handicapées, Mme Yasmina Baddou.

Le premier axe est relatif au plan d’action national pour l’enfance (2005-2015) dont l’élaboration a fait l’objet d’un débat élargi des différents intervenants dans ce domaine, a ajouté Mme Baddou en réponse à une question orale à la Chambre des conseillers, notant que ce plan a accordé une attention particulière aux enfants de la rue, du fait que cette catégorie de la société est la plus exposée aux multiples formes de privation, d’exploitation et de délinquance.

Le deuxième axe, a-t-elle précisé, concerne le programme national ” Idmaj ” (intégration), qui a été lancé en partenariat avec les secteurs concernés et les collectivités locales ainsi que les associations oeuvrant dans le domaine, le but étant d’assurer la réintégration de ces enfants au sein de la société, ajoutant que ce programme adopte une approche intégrée visant la mobilisation de l’ensemble des intervenants en la matière.

Cet axe vise également à limiter l’ampleur du phénomène des enfants de la rue, particulièrement dans les grandes villes, à réintégrer ces enfants au sein de la famille et à développer le partenariat avec les associations nationales oeuvrant dans ce domaine à travers le renforcement de leur capacités en matière d’encadrement et de gestion, a-t-elle dit.

Mme Baddou a en outre indiqué que ce programme concernera dans une première étape les villes de Casablanca, Rabat, Salé, Mohammedia, Tanger, Tétouan et Marrakech, ajoutant que le troisième axe s’articule autour d’un projet pilote, le premier du genre au Maroc, qui se propose de créer un service mobile pour les prestations sociales d’urgence.

La secrétaire d’Etat a indiqué que ce projet, qui sera opérationnel en mai 2006, va fournir des prestations et les premiers secours aux catégories démunies de la société et concernera dans une première étape les enfants de la rue.

La stratégie prévoit une enveloppe budgétaire qui sera consacrée au soutien des activités et des services de certaines associations en vue d’aider les centres d’accueil dans toutes les régions du Royaume, outre le renforcement de l’arsenal juridique en matière de protection de l’enfance en situation difficile en général, et des enfants de la rue en particulier.

MAP