Accueil / Non classé / La motivation n’est pas chose innée, mais elle est développée et initiée.

La motivation n’est pas chose innée, mais elle est développée et initiée.

 

Auteur : Salah Chakor

La motivation n’est pas chose innée, mais elle est développée et initiée.

Salah Chakor

 

Le plus souvent l’on répète que tel ou tel apprenant n’est pas motivé, n’a pas d’envie pour apprendre,…….etc. C’est un fondement faux dans tous les sens (pédagogique, sociologique, ….) ; car l’élève ne peut naître motivé pour une quelconque discipline, pour un métier ou pour une profession. La motivation ne peut s’installer chez un jeune apprenant, qu’après avoir subit une éducation, un enseignement, une formation et un apprentissage qui vont lui éclairer le chemin ; donc lui faire découvrir un nombre de filières et de disciplines, et son choix portera, en l’occurrence sur celle qui lui conviendra le mieux. Ce implique que l’on doit préparer à la motivation. Il est important de chercher à transmettre, de manière claire, les outils nécessaires à l’incitation à cette motivation.

 

Aussi, les enseignants ont la tache de préparer ces jeunes à faire le choix, les guider, les renseigner ….Ces formateurs doivent être capables d’inciter, de motiver par leur façon de faire, par leur méthodologie. Ces derniers doivent aussi être exemplaires, car le jeune cherche toujours un modèle à suivre pour pouvoir se mesurer, se comparer à quelqu’un, pour aller de l’avant.

 

L’apprentissage se fait également par entente et entretien sincère, un dialogue entre les parents, les enseignants et les responsables pédagogiques qui doivent être capables de convaincre et d’inciter et de susciter la motivation chez, déjà les enfants, puis les adolescents ensuite….

 

Pour arriver à mettre en ordre ces choses, la recette est simple. Il s’agit de remettre en cause ce qui suit :

 

  -Les Objectifs globaux, intermédiaires et spécifiques, 

  -Les besoins en formation, 

  -Les méthodes pédagogiques, 

  -La didactique adoptée 

  -La formation des formateur et leur compétences, 

  -Les programmes d’enseignement et de formation, 

  -La structure générale des établissements, 

  -Les supports et outils didactiques et pédagogiques, 

  -Les méthodes d’orientation ….

 

La motivation dépend donc de plusieurs paramètres et conditions qu’il est nécessaire de satisfaire pour arriver aux résultats escomptés. Aussi, faut-il signaler que, si les enseignants eux-mêmes ne font pas preuve de bonne volonté et d’une exactitude sans faille et d’une grande motivation, c’est certain que la mission pédagogique va passer à coté de la plaque.

 

C’est donc tout un système de l’éducation, de l’enseignement et de la formation qu’il est bon de mettre en cause de temps en temps pour l’actualiser. Aucun programme ne peut rester valable de façon éternelle, car les choses évoluent, les aspirations des gens aussi changent, en tenant compte des tendances économiques et sociales.

À propos Responsable de publication