Accueil / Actualités / La communication associative

La communication associative

Entretien réalisé par l’Association Marocaine de la Communication et de la Formation Continue avec M.KHRAZI Ahmed , conseiller en communication

AMCFC: Pour être compétitive, une entreprise a besoin de soigner ses pratiques communicatives. Est ce que c’est la même chose pour une Association ?

A.KHRAZI : D’abord Permettez moi de vous dire une chose, le travail associatif au Maroc a connu de grands changements .Il se professionnalise d’une manière perpétuelle et il faut souligner d’emblée que le poids économique du tissu associatif est très important.

Pour votre question, certes, l’association (ou une ONG) n’est pas un ilot isolé, elle a besoin de communiquer  car s’associer c’est avant tout vouloir créer des liens et des relations.

AMCFC : Créer des liens et des relations avec qui  précisément ?

A.Khrazi : Entre ses propres membres (les acteurs internes) mais aussi avec les sympathisants, les donateurs ou les bénévoles (partenaires) qui soutiennent les actions et les projets de l’association .Sans oublier des liens qui pourraient s’établir avec les entreprises privées ou les institutions étatiques.

AMCFC: Existe-t-il une différence entre la communication d’une association et la communication d’une entreprise?

A.Khrazi (en souriant) : Les enjeux de la communication associative ne sont pas différents de ceux de la communication d’une entreprise .La majorité des associations aujourd’hui font recourt aux outils et aux supports de la communication utilisés par les entreprises. Toutefois, il est à noter que la communication associative se diffère de la communication d’une entreprise dans la mesure où la cause soutenue ne sera jamais un produit et le bénéficiaire n’aura jamais la même position que celle d’un client .Ajoutons que le salarié doit recevoir obligatoirement son salaire à la fin de chaque mois alors que la contre partie d’un bénévole peut se limiter uniquement à une simple reconnaissance .Nous notons alors que les cibles de la communication au sein d’une association ont des spécificités et des particularités .

AMCFC: A l’instar de ces spécificités, existe-t- il d’autres particularités propres à la communication associative?

A.KHRAZI :Comme nous le savons tous, pour une entreprise la communication est un choix stratégique. Elle consacre un budget pour les actions de la communication. En plus, les entreprises modernes ont tendance aujourd’hui à détacher les actions liées à la communication de service RH en recrutant des chargés de communication. Quant à une association souvent tout le monde pratique la communication selon sa propre vision des choses. Par conséquent, il est difficile vue impossible de concevoir une stratégie communicative cohérente.

AMCFC: Quels sont les moyens de communication et de l’information jugez-vous efficace pour une association ?

Certes, via certains canaux , via certains outils, les associations peuvent véhiculer leurs messages auprès d’un large public avec un simple clique .Cependant , pour moi la pertinence d’un tel ou tel moyen dépend de sa compatibilité avec la cible et les objectifs .Parfois , on peut atteindre de bons résultats en faisant référence à un crieur que de diffuser l’information via l’Internet ou autre outil. Autrement dit, nous ne choisissons pas un moyen parce qu’il est à la « mode ».

La communication évènementielle me semble efficace dans la mesure où elle permet à la fois de se réunir autour de la cause soutenue surtout qu’une grande partie de plan d’action des associations porte sur les compagnes de sensibilisation. Et elle permet notamment de faire connaitre l’association. Ainsi les associations doivent renforcer leurs capacités en ce que concerne les relations presse pour garantir une couverture médiatique et donner une suite favorable aux événements qu’elles organisent.

AMCFC: Comment une Association peut communiquer efficacement ?

A.KHRAZI : Pour créer une communication efficace pour son association il faut D’abord dresser un bilan, un inventaire complet pour déterminer son public (profil, age, évolution ….).Il serait très utile de distinguer entre les acteurs internes et les acteurs externes .Je ne vous cache pas que, dans le cas de la communication associative, ce n’est pas facile de différencier entres les différents acteurs. A la base de ce bilan ,bien entendu, l’association établira la politique de communication destinée à chaque acteur.

La stratégie communicative se base aussi sur la nature des actions, les objectifs, les tendances, les perspectives de l’association. Définir la nature des actions, les objectifs, les tendances ainsi que les perspectives permet à l’association de bien formuler le message adéquat pour construire la notoriété de l’association. Par la suite, l’association doit choisir des moyens et des outils (écrits, oraux) adéquats et suffisants en fonction des objectifs et de message à faire suivre.

AMCFC: Quel conseil donneriez-vous aux associations ?

A.KHRAZI : Nombreux sont des conseils à donner aux associations .Mon premier conseil est qu’il est impératif que les associations qui travaillent dans le même domaine et qu’ont des objectifs communs tissent des relations solides entres eux.

Deuxième conseil, les associations doivent accorder d’avantage une importance à la communication car leur avenir est lié étroitement à la manière dont elles communiquent .Elles doivent designer des personnes pour s’occuper de l’ « image », de « l’identité » de leurs associations.

À propos Responsable de publication