Accueil / Actualités / La Chambre d’agriculture de la région Drâa Tafilalet s’investit dans l’apiculture

La Chambre d’agriculture de la région Drâa Tafilalet s’investit dans l’apiculture

L’apiculture est l’une des activités agricoles pratiquées par les agriculteurs de la région Drâa Tafilalet depuis la nuit des temps. De nos jours, on trouve encore dans plusieurs villages de montagne des ruches pleines, fabriquées avec des roseaux et implantées sur des toitures de maisons. L’élevage apicole a connu, certes, une grande évolution au niveau de la région Drâa Tafilalet pendant les vingt dernières années, grâce au programme Plan Maroc Vert et à l’Initiative Nationale du Développement Humain (INDH) à travers l’acquisition de plusieurs milliers de ruches moderne au profit de petits agriculteurs.

Malgré ces réalisations, le secteur apicole connait encore plusieurs contraintes d’ordre technique et organisationnel. C’est pour cette raison que, en concertation avec la Direction régionale de l’agriculture de la Région Drâa Tafilalet, la Chambre d’agriculture organise, du 15 au 21 mars 2017, des sessions de formations au profit des apiculteurs au niveau des provinces de Midelt, Tinghir, Ouarzazate et Zagora. Plus de 120 apiculteurs/trices bénéficieront de ces formations qui s’organisent autour de la bonne conduite technique de l’élevage apicole.

Il y a lieu de signaler que, cette année, les apiculteurs de la région Drâa Tafilalet n’ont pas pu récolter le miel de romarin à cause du manque de précipitation pendant les mois de février et mars 2017. Les récoltes du miel de jujubier, connu par ses vertus thérapeutiques et ses priorités aphrodisiaques, sont en cours dans les régions de Boudenib et Meski. Ces mêmes récoltes auront lieu dans les régions de Bouanane, Laksabi et Gourrama dans quelques semaines. Elles ne seront pas très encourageantes, à cause des vents violents qu’ont connus ces régions pendant les deux premières semaines du mois de mai.

La récolte du miel d’euphorbe et d’autres espèces xérophytes d’Imilchil aura lieu dans quelques jours. Le miel du thym, dont la récolte se fait généralement aux mois de juin et juillet en zones montagneuses, ne sera pas malheureusement disponible sur le marché en quantité suffisante cette année par manque des pluies printanières.

Errachidia le 18Mai2017

Hrou abouchrif