Accueil / Actualités / Interdiction de la caravane de solidarité « Halte aux crimes racistes et aux expulsions Respect de la dignité des migrants » Communiqué de protestation

Interdiction de la caravane de solidarité « Halte aux crimes racistes et aux expulsions Respect de la dignité des migrants » Communiqué de protestation

Nous, participants(tes) à la caravane de solidarité avec les migrants « Halte aux crimes  racistes et aux expulsions.  Respect de la dignité des migrants » protestons et manifestons notre indignation  contre l’ensemble des entraves qui ont été mises à l’organisation de cette manifestation  :mise en place de barrages et contrôles d’identité le long de l’autoroute Rabat-Tanger et blocage de la caravane à l’entrée de la ville,  présence massive des forces de l’ordre au lieu où devait se tenir le rassemblement de la caravane puis  à toutes les entrées de  la place des Nations où devait se tenir le sit-in, , interdiction de s’assoir dans les cafés environnants et interpellations de migrant(e)s, agression de journalistes et confiscation de leur caméra.

Ces mesures constituent des violations graves au droit de circulation et au droit d’expression face à des personnes souhaitant manifester pacifiquement  leur solidarité avec les migrants(tes) subsahariens résidant à Tanger encore une fois victimes de crimes racistes et vivant dans des conditions d’insécurité indignes de l’accueil que le Maroc se doit d’offrir aux personnes résidant sur son territoire.

Par ses actes, le pouvoir montre que, loin d’assumer ses responsabilités et ses engagements internationaux, il se place délibérément du côté du non droit,  des actes racistes et assassins.

Toutes ces violations des droits s’ajoutent à la longue liste d’interdictions d’activités légales et légitimes organisées par différentes associations marocaines qui confirment la politique policière envers les droits légitimes notamment de de rassemblement et d’expression.

Malgré les intimidations et le quadrillage policier , deux sit-in se sont tenus, l’un Place des Nations en présence des migrants(tes) , de membres d’associations, de militants étrangers et de citoyens tangérois, et l’autre à l’entrée de la ville de Tanger,  à l’endroit où la caravane a été bloquée( barrage de contrôle policiers ).

Ils ont été l’occasion d’exprimer notre indignation face à l’accueil qui nous a été réservé  par les autorités et les forces de l’ordre et de réaffirmer notre attachement aux valeurs de la solidarité, de l’entraide et du dialogue entre les personnes et entre les peuples et du respect de leurs droits, où qu’ils se trouvent sur la planète.

Nous saluons toutes les communautés migrantes qui nous ont  accompagnés, les associations solidaires qui nous ont soutenus, au Maroc et sur le plan international et partageant notre indignation devant  les violations subies par les migrants(tes) dans notre pays.

 

 

Le 29 septembre 2014

—————————————————————-
ATTAC MAROC
contre la mondialisation libérale
www.maroc.attac.org
FB: Attac.Maroc
Twitter: Attacmaroc

Membre du réseau international CADTM
www.cadtm.org

Un Autre Maroc est possible

À propos Responsable de publication