Accueil / slideshow / Intégration des exigences des changements climatiques dans les politiques publiques

Intégration des exigences des changements climatiques dans les politiques publiques

Le présent rapport traite le thème « Intégration des exigences des changements climatiques dans les politiques publiques » selon l’approche suivante :

  • L’identification des effets des changements climatiques aux niveaux national, continental et planétaire et l’implication du Maroc dans les efforts internationaux.
  • L’analyse de la prise en compte des effets des changements climatiques dans les politiques publiques.
  • L’identification des dispositifs novateurs à même de réussir à mobiliser toutes les populations concernées, notamment le secteur privé et la société civile, pour une action efficace contre le dérèglement climatique.
  • La proposition de recommandations ciblées, faisables et opérationnelles pour lutter de manière efficace et optimisée contre le changement climatique. Les changements climatiques sont aujourd’hui une réalité indéniable que tous les pays doivent prendre en considération lors de la mise en place de leurs politiques énergétiques, économiques, environnementales, sociales et culturelles.

Le Maroc, signataire de la Convention Cadre des Nations Unies contre le Changement Climatique, participe au processus d’atténuation et d’adaptation des effets du changement climatique et doit ériger ses stratégies sectorielles en conséquence de manière à ce qu’elles s’intègrent dans le contexte international Le Maroc, bien qu’étant un faible émetteur de GES (0.2 % du total des émissions GES), fait partie des contributeurs les plus engagés dans les stratégies et consensus mondiaux en matière de réduction des impacts des changements climatiques.

En tant que pays en développement, le Maroc doit affirmer et proroger sa politique actuelle de montage de stratégies de lutte contre les dérèglements climatiques en privilégiant l’adaptation aussi bien réactive que planifiée face à ses effets négatifs pesants ; tout en souscrivant à l’effort international en matière d’atténuation et développement durable, notamment par le recours aux énergies renouvelables, à l’efficacité énergétique et à toutes les filières de l’économie verte et bleu. Ce processus, déjà amorcé, doit être conforté et alimenté en permanence dans une optique d’orientation stratégique du déploiement des efforts nationaux dans leur contexte planétaire.

La lutte contre le changement climatique est une affaire de tous et nécessite la mise en place de solutions économiques, sociales, environnementales et culturelles.

 

Télécharger les pièces jointes