Accueil / Actualités / Formation des journalistes de l’Oriental sur « le journalisme et l’immigration »

Formation des journalistes de l’Oriental sur « le journalisme et l’immigration »

Les journalistes de la région de l’Oriental bénéficient, du 27 au 29 avril courant à Nador, d’une session de formation sous le thème « l’immigration, l’asile et les droits des migrants ». Organisée à l’initiative de l’association Tissaghnasse pour la culture et le développement  (ASTICUDE) et le conseil urbain de Nador, cette formation s’inscrit dans le cadre du projet baptisé « Ta3ayoch », développé en coopération avec la coopération allemande GIZ, et encadré par le M.Mustapha ELOUIZI professeur en information et communication .

Venant de toutes les villes et localités de la région, telles que Oujda, Taourirt, Guercif, Zayo, Driouch… cette session n’est que le prélude d’une série de session qui se veulent porteuses de valeurs, de messages et bonnes pratiques, à même d’aider les journalistes à avoir un réflexe professionnel à la hauteur de toutes les attentes déontologiques, ainsi que des droits des migrants stipulés à l’échelle internationale. « Nous avons affronté quelque comportements médiatiques malsains, et du coup nous avons pensé organiser ces rencontres afin de pallier aux déficits en matière de formation des journalistes, l’objectif est d’avoir des journalistes régionaux plus professionnels et plus responsables », confie à Libé Abdessalem Amakhtari, président de l’association (ASTICUDE).

Trois objectifs sont attendus, à savoir la connaissance des éléments globaux de la communication et de l’information, la connaissance des dispositions déontologiques, à même de combattre les stéréotypes et une culture des droits humains, en tant que valeurs universelles.

Pour ce faire, les organisateurs ont aussi mis en place un programme qui permettrait l’initiation aux règles élémentaires de l’écriture journalistique, ainsi que les différents genres permettant aux journalistes de cerner les différents phénomènes, dont l’immigration, avec plus de professionnalisme et plus de bon sens.

Les bénéficiaires auront à examiner plusieurs thèmes dont les règles de la communication, les genres journalistiques, notamment l’investigation, le journalisme et les stéréotypes, le journalisme de développement, la loi de la presse, la presse électronique… Ils pourront également visionner quelques films rendant visibles la pratique journalistique dans le terrain, notamment le film connu « Les Hommes du président ».

Rappelons que l’association ASTICUDE-Nador a déjà mis en place différentes activités pour sensibiliser l’opinion publique locale et régionale à un comportement plutôt rationnel respectueux des normes universelles des droits humains et des dispositions garantes des droits des migrants dans la région.