Accueil / Non classé / Etude sur le phénomène migratoire des mineurs non accompagnés dans les provinces de Tanger, Nador, Béni Mellal et Khouribga

Aujourd’hui, la migration touche tous les pays du monde: presque tous les états souverains du monde sont des pays soit d’origine, de transit ou de destination de la mobilité humaine, ou les trois à la fois. Bien qu’il soit difficile de fournir des chiffres exactes, on estime qu’actuellement près 200 millions de migrants, y compris les travailleurs, les réfugiés, les demandeurs d’asile, les étudiants, les clandestins et autres, vivent en dehors de leur pays de naissance, soit 3% de la population mondiale

Etude sur le phénomène migratoire des mineurs non accompagnés dans les provinces de Tanger, Nador, Béni Mellal et Khouribga

 

Aujourd’hui, la migration touche tous les pays du monde: presque tous les états souverains du monde sont des pays soit d’origine, de transit ou de destination de la mobilité humaine, ou les trois à la fois. Bien qu’il soit difficile de fournir des chiffres exactes, on estime qu’actuellement près 200 millions de migrants, y compris les travailleurs, les réfugiés, les demandeurs d’asile, les étudiants, les clandestins et autres, vivent en dehors de leur pays de naissance, soit 3% de la population mondiale. C’est à dire qu’une personne sur trente-quatre est un migrant. Par ailleurs, il faut noter qu’aujourd’hui, les femmes constituent environ 50% de la population migrante, tandis que dans les années 70, elles n’en représentaient que 10%. Enfin, les migrants irréguliers forment 30 à 40 millions de la population mondiale, soit 15 à 20% de la totalité des migrants dans le monde.

Télécharger la version AR

Télécharger la version FR