Accueil / Appels d'offres / Enquête auprès des travailleuses afin d’établir les changements survenus dans les conditions de travail sur les sites où les programmes et membres ETI sont actifs – Maroc

Enquête auprès des travailleuses afin d’établir les changements survenus dans les conditions de travail sur les sites où les programmes et membres ETI sont actifs – Maroc

Enquête auprès des travailleuses afin d’établir les changements survenus dans les conditions de travail sur les sites où les programmes et membres ETI sont actifs – Maroc

ETI est à la recherche d’un(e) consultant(e) chargé(e) de mener une enquête auprès des travailleuses du secteur des fruits rouges afin de nous permettre de comprendre l’impact sur leurs conditions de travail, ainsi que leurs espérances et priorités pour les cinq prochaines années.

Suite aux actions d’ETI et de nos membres (et autres acteurs) dans le domaine du commerce éthique au cours des cinq dernières années,

Présentation et historique

Réflexion sur le passé...

Au cours des cinq dernières années, le travail d’ETI, qui existe depuis 1998, s’est porté plus particulièrement sur les chaînes d’approvisionnement. Nous prévoyons à présent de réaliser une enquête auprès des travailleuses de plusieurs pays afin de mieux comprendre Ce qui a changé pour les travailleuses au cours de ces cinq années, soit du fait des actions de soutien de nos membres pour évoluer vers une conformité aux normes du code de conduite de base d’ETI, soit du fait d’autres acteurs et/ou facteurs.

L’objectif global de cette étude sera d’établir la contribution directe d’ETI sur les impacts, ainsi que de nous aider à acquérir une compréhension plus approfondie de l’univers des travailleuses des chaînes d’approvisionnement mondiales et d’établir notre contribution aux changements s’opérant dans ce secteur.

Le Maroc a été retenu comme l’un des pays du programme dans lesquels nous mènerons cette enquête (les autres étant le Bangladesh et l’inde).

Regard vers l’avenir…

Nous espérons également recueillir les points de vue des travailleuses quant aux années à venir, les difficultés et défis qu’elles perçoivent et les solutions qu’elles proposent par rapport aux problèmes rencontrés sur les lieux de travail. Les travailleuses elles-mêmes savent ce dont elles et leurs familles ont besoin et ce qu’elles veulent. Même si certaines ne connaissent pas les droits internationaux du travail, les avantages de la négociation collective, etc., elles sont les mieux placées pour comprendre comment les environnements locaux peuvent être adaptés pour être plus sécurisés ou plus pratiques, dans quels domaines améliorer l’efficacité et ce qui pourrait rendre leurs vies plus facile.

L’étude demandera donc aux travailleuses de réfléchir autant sur l’avenir que sur le passé. Il existe un certain nombre de suppositions quant aux désirs des travailleuses; par exemple de meilleurs salaires, une réduction des heures de travail, etc. Celles-ci sont fermement basées sur les normes internationales du travail. Mais quelles sont les questions auxquelles les travailleuses dans les divers pays  et contextes attachent le plus de valeur? Quelles sont leurs priorités? Et quelles idées suggèrent-elles pour atteindre ces priorités?

L’étude sera complétée par des recherches documentaires sur les autres enquêtes menées auprès de travailleurs/travailleuses par les compagnies membres d’ETI, les syndicats, les ONG et autres.

Aspects clés

L’étude portera sur les aspects clés  suivants:

  1. Dignité – respect, être à l’abri de harcèlement ou d’abus, se sentir valorisée, etc.
  2. Pouvoir – capacité de se faire entendre, de négocier, d’influencer le processus de décision, possibilité de s’organiser/se syndiquer
  3. Reconnaissance – y compris rémunération, avantages sociaux, horaires de travail, possibilités d’avancement, conditions d’emploi, etc.
  4. Sureté – sécurité de revenus et d’emploi, contrats, emploi régulier, etc.
  5. Sécurité – sécurité physique sur le lieu de travail, pendant les trajets entre sa résidence et son lieu de travail, être à l’abri de menaces
  6. Espérances/attentes – Espérances et attentes des travailleuses et de leurs familles pour les 5 à 10 prochaines années.

Tout au long de l’étude, l’accent sera mis sur l’égalité des genres, le handicap et dans quelle mesure les travailleuses peuvent-elles bénéficier d’une représentation collective dans leurs négociations avec leurs employeurs.

Portée de l’étude et résultats attendus

Nous sommes à la recherche d’un(e) consultant(e) chargé(e) de coordonner et de superviser la collecte de données suivant la méthodologie Sensemaker, pour laquelle une formation sera offerte. Le/la consultant(e) devra justifier d’une expérience suffisante en matière d’encadrement d’une équipe de recenseurs-enquêteurs afin de réaliser une enquête de moyenne envergure et d’animer des groupes de discussion.

Le nombre et la situation géographique exacte des travailleuses dépendra des disponibilités des travailleuses et de l’organisation logistique. Les détails de l’enquête seront donc discutés avec le/la consultant(e) sélectionné(e). Toutefois, notre objectif est d’interviewer au moins 200 travailleuses – plus si possible – afin d’assurer un large éventail de points de vue.

La méthodologie nécessite une équipe d’au moins 10 intervieweurs et d’un(e) responsable d’équipe pour réaliser le travail au niveau local.

Les interviews devront être menés respectueusement et d’une manière garantissant que les travailleuses se sentent en sécurité et à même de s’exprimer librement et honnêtement au sujet de leurs expériences.

Le/la consultant(e) devra fournir:

  • les documents relatifs à toutes les notes de discussion des interviews individuels
  • une liste détaillée (répartition) du nombre de travailleuses interviewées désagrégée par genre, sexe et situation géographique.
  • Assurer une saisie des données de haute qualité de la part de tous les recenseurs-enquêteurs

Nous n’attendons ni rapport, ni analyse des données de la part du/de la consultant(e)

Calendrier

Semaine commençant le 28 novembre                                             Réunion préparatoire avec Oxfam et ETI

5-6-7 décembre                                                                                        Formation de l’équipe de recherche en

Méthodologie Sensemaker (3 jours)

8-21 décembre                                                                            Mener les interviews Sensemaker et groupes de discussion

23 décembre                                                                              Remise des données d’enquête à Oxfam et l’ETI

Honoraires et calendrier des paiements

ETI décidera d’un calendrier des paiements sur la base des échéances de remise des documents. Veuillez nous soumettre un budget estimatif. Ce budget devra inclure les honoraires du/de la consultant(e) et tous autres frais relatifs (frais de voyage, logement,…).

Expérience and compétences

  • Expérience confirmée en matière d’évaluation dans le secteur du développement
  • Connaissance des conditions de travail dans le secteur agricole
  • Capacité de recruter et diriger à court terme une équipe de 10 intervieweurs
  • Maîtrise du français et de l’arabe
  • La connaissance de l’anglais serait un atout

Manifestation d’intérêt

Les manifestations d’intérêt doivent être reçues au plus tard le 25 novembre, ne doivent pas dépasser 6 pages et doivent inclure:

  • Preuve d’expérience en matière d’enquête dans des domaines de recherche similaires (travailleurs, chaînes d’approvisionnement, questions de droit du travail, etc)
  • Preuve de connaissance du contexte agricole marocain
  • Deux exemples de travaux/missions précédent(e)s pertinent(e)s (rapport de recherche écrits et accessibles basés sur des interviews et groupes de discussion)
  • Deux références attestant de la qualité du travail du/de la consultant(e) et de leur capacité à produire un travail de qualité dans des délais serrés

Appel d’Offre et responsable

Irene Guijt  ([email protected]), Julie Theroux-Seguin ([email protected])