Accueil / Environnement / Enda Maghreb signe une convention de partenariat avec la coopération suisse

Enda Maghreb signe une convention de partenariat avec la coopération suisse

Auteur : Enda Maghreb

L’Ambassadeur de Suisse au Maroc, M. Christian Dunant et le Dr. Magdi Ibrahim, Représentant résident d’ Enda Maghreb, ont signé, le 22 mai 2007, une convention de 9 millions de dirhams portant sur un “Programme d’appui aux initiatives de préservation et de valorisation des ressources, produits et services environnementaux, améliorant les conditions de vie des populations”, sur les provinces de Khémisset, d’Essaouira, de Chefchaouen et de Boulemane.

La Suisse poursuit ainsi pour 3 ans sa collaboration avec Enda Maghreb, entamée en 2004.

Ce programme, qui s’inscrit dans la continuité de celui mis en œuvre entre 2004 et 2006, s’articule autour de 4 axes d’intervention :

–  La gestion durable des ressources naturelles et la lutte contre la désertification dans les zones arides et semi-arides.
–  L’appui aux activités génératrices de revenus respectueuses de l’environnement,
–  La gestion alternative et viable des déchets solides municipaux des collectivités de petite et moyenne tailles,
–  Le développement territorial intégré en milieu urbain.

Financé principalement grâce au concours de la Direction du Développement et de la Coopération suisse (DDC), avec un montant d’environ 9 millions de Dirhams sur une période de près de trois années, il bénéficiera des nombreux partenariats associatifs, institutionnels et financiers, notamment ceux de l’Agence pour le développement des Provinces du Nord, des collectivités territoriales et des services déconcentrés à l’échelle des provinces respectives.

Un travail de capitalisation et de mise en réseau des expériences et expertises sera mené, de façon transversale, à l’échelle maghrébine, au bénéfice d’acteurs marocains, algériens et tunisiens. Les acquis et méthodologies d’intervention préconisés par le programme pourront ainsi faire l’objet d’une dynamique d’échanges et être diffusés à un grand nombre d’intervenants associatifs, institutionnels et universitaires, travaillant directement ou indirectement au bénéfice des communautés locales sur la problématique du développement territorial participatif, dans les zones arides et semi-arides du Maghreb.

En poursuivant son partenariat privilégié avec la DDC au cours des trois prochaines années, Enda Maghreb entend pérenniser les initiatives qu’elle a déjà engagées en appui au développement local au Maroc et au Maghreb, tout en offrant une dimension d’échelle plus significative à son action, en initiant, sur de nouveaux territoires, des actions d’amélioration des conditions de vie des populations, reposant sur une logique de valorisation des ressources naturelles. Par cette action, la Suisse est heureuse de pouvoir apporter son soutien aux déshérites du Maroc, au sens de l’Initiative Nationale de développement humain (INDH), lancée par Sa Majesté Mohammed VI.