Accueil / Non classé / Diagnostic participatif pour la détection des violences fondées sur le genre en milieu scolaire

Diagnostic participatif pour la détection des violences fondées sur le genre en milieu scolaire

L’association marocaine ATIL et l’ONG espagnole HABITAFRICA, en coordination avec l’Académie Régionale de l’Éducation de la Région Tanger-Tétouan ont mis en place un projet visant l’institutionnalisation d’un modèle d’intervention pour prévenir et éradiquer la violence à l’égard de l’enfance en milieu scolaire, tout en intégrant l’approche genre à fin d’assurer un environnement favorable à l’apprentissage, sécurisé et non sexiste.

 JUSTIFICATION DE L’ÉTUDE

L’importance d’aborder la violence à l’école transcende l’impact (certainement significatif) qu’elle a sur l’abandon scolaire. L’’école n’est pas seulement un espace ou l’enfant n’apprend que des contenus académiques (langues, mathématiques…). A l’école, l’enfant apprend à devenir citoyen : à nouer des liens avec les autres et le monde qui l’entoure. Pour cela, le milieu scolaire peut être un scénario de reproduction des attitudes et comportements violents et/ou sexistes ou peut, contrairement, contribuer activement à établir des relations basées sur le respect de l’autre, la non violence et l’égalité entre les sexes.

De ce fait, l’étude trouve sa justification dans les aspects suivants :

  • Le manque d’information relative à l’impact que les différents types de violence à l’école ont sur les filles et les garçons et l’existence de violences fondées sur le genre en milieu scolaire qui contribuent à reproduire des attitudes et comportements sexistes.
  • Le besoin de connaître le climat éducatif et la culture de genre dans les centres scolaires à travers toutes les parties impliquées (enseignants, corps directif et de gestion, élèves filles et garçons, familles et entourage).
  • La nécessité d’offrir aux centres éducatifs (corps directif et enseignants) des outils à vocation pratique et applicative pour pouvoir entamer des diagnostiques participatifs pour connaître le climat éducatif et la culture de genre dans leur établissement.

OBJECTIF DE L’ÉTUDE

L’étude a un double objectif :

1)   Elaborer une méthodologie applicative (toolkit) basée sur l’approche genre, qui facilite que les centres éducatifs entament des diagnostics participatifs pour évaluer les différents types d’attitudes et comportements violents à l’égard de l’enfance et puissent, par la suite, évaluer le niveau d’instauration de la culture genre au sein de leur établissement éducatif (pratiques pédagogiques, organisation de la vie scolaire…).

2)   Appliquer la méthodologie élaborée pour mener le diagnostic participatif (mentionné ci-dessus) au sein de 4 collèges participants au projet, tout en rédigeant un rapport analytique.

 

À propos Responsable de publication