Accueil / Appels d'offres / Prolongement de délai de soumission : Développement d’un manuel de procédures pour la gestion intégrée du préservatif

Prolongement de délai de soumission : Développement d’un manuel de procédures pour la gestion intégrée du préservatif

Au Maroc, le Programme National de Panification Familiale (PNPF) est un des programmes phares du Ministère de la Santé (MS). La planification familiale au Maroc est principalement orientée vers l’utilisation des méthodes de courte durée. La pilule  reste de loin la méthode la plus utilisée (72% de l’ensemble des méthodes contraceptives (Ministère de la Santé, 2011)).

Par ailleurs, Le préservatif est un  produit utilisé dans deux programmes de santé prioritaires: le Programme National de la Planification Familiale (PNPF) géré au niveau de la Direction de la Population (DP) et le Programme de Lutte contre les Infections Sexuellement Transmissibles (IST)/SIDA (PNLS), géré au niveau de la Direction de l’Epidémiologie et Lutte contre les Maladies (DELM). Alors que la coordination de l’approvisionnement au niveau national est assurée par la Division de l’Approvisionnement (DA).

La population cible pour le PNLS est estimée à 9 millions de jeunes et 9 millions de femmes en âge de procréer, dont l’âge moyen au premier mariage est de 31.4 ans pour les hommes et 25.8 ans pour les femmes (HCP, recensement 2014). A côté des jeunes et des femmes qui sont également vulnérables aux IST/SIDA, les populations les plus exposées au risque d’infection par le VIH, comme les Travailleuses du Sexe (TS), les Hommes qui ont des relations Sexuelles avec les Hommes (HSH) et d’autres populations vulnérables, comme les clients des professionnelles du sexe, les populations mobiles et migrantes… , dont les estimations avoisinent 1 million, constituent les cibles prioritaires du PNLS. Dans le cadre du PNPF la population cible pour l’approvisionnement en préservatifs est environ 5 millions de femmes mariées en de procréer.

Le préservatif reste le seul outil de protection contre les IST/SIDA et par conséquent, un élément central pour toute stratégie de prévention.

En 2015, le MS a acheté 25 millions unités par année pour le PNLS et 4 millions pour le PNPF, alors qu’on observe  des ruptures de stock pour le PNLS au niveau opérationnel et l’absence  de mécanisme formel de prévention de ces anomalies.

Le MS a exprimé son souci de garantir un approvisionnement constant pour couvrir les besoins  en produits de Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) au niveau national. Plusieurs études ont été conduites ([1]) et ont toutes révélé les mêmes dysfonctionnements liés à la cohabitation de plusieurs systèmes de gestion et ont recommandé qu’il y ait plus de coordination dans le cycle de commande depuis la planification des besoins jusqu’ à l’utilisation.

Cette consultation intitulée « Développement d’un manuel de gestion intégrée du préservatif »

S’inscrit donc, dans le cadre du Plan de Travail Annuel entre l’UNFPA et le Ministère de la Santé pour l’année 2016 (programme MOR08SRH).

Le consultant aura à démontrer et argumenter la situation du Maroc à l’égard des  stades d’implantation de la programmation intégrée des préservatifs. Il aura aussi à comparer les étapes parcourues, à la lumière de l’approche stratégique de planification intégrée en 10 étapes, à laquelle le Ministère de la Santé a été engagé en 2013.

[1]Nicolas Mets et  Brahim oucheriff : LOGISTIQUE DES PRODUITS DE SANTE DE LA REPRODUCTION Y COMPRIS LE PRESERVATIF

Date limit : 20 mai 2016

 

 

Télécharger les pièces jointes

Fichier Description Taille Téléchargements
pdf indicateur plan stratégique 23 KB 180
doc TDR_preservatifs_20Avril 122 KB 144

À propos Responsable de publication