Accueil / Offres d'emploi / Coordonnateur National du Programme Troisième Communication Nationale sur le Changement Climatique (TCN)

Coordonnateur National du Programme Troisième Communication Nationale sur le Changement Climatique (TCN)

Dans le cadre des projets « Troisième Communication Nationale sur le Changement Climatique » et « Programme de Renforcement des Capacités pour les faibles émissions de Gaz à Effet de Serre au Maroc », le Ministère Délégué auprès du Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Chargé de l’Environnement, en collaboration avec le PNUD, lance un appel à candidature pour le recrutement d’un Coordonnateur National desdits projets. Lieu d’affectation : Rabat. Durée des projets :2012-2015 Description du Programme : Conscient des risques du changement climatique, le Maroc s’est joint très tôt aux efforts de la communauté internationale visant l’atténuation des émissions des GES et l’adaptation de ses politiques et programmes de développement aux effets du Changement Climatique (CC). Malgré sa faible émission des GES, le Maroc a adopté une politique volontariste qui vise à découpler la croissance de son économie de ses émissions de gaz à effet de serre. Il est convaincu que la mise en œuvre d’une politique d’atténuation des changements climatiques par réduction des émissions de gaz à effet de serre lui permet de contribuer à son développement durable, notamment grâce à l’introduction des technologies propres. Le contexte institutionnel du Maroc s’apprête bien aujourd’hui au développement de projets changement climatique grâce aux différentes initiatives amorcées par le gouvernement et d’autres acteurs clés de l’environnement au Maroc. Le projet au Maroc, sujet de cet appel d’offre, s’intègre dans le cadre d’un programme global intégrant plusieurs pays en développement dans tous les continents. Il est mis en œuvre par le PNUD grâce à un appui de l’UE et du gouvernement Allemand. Au Maroc, le Ministère Délégué auprès du Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Chargé de l’Environnement est l’entité gouvernementale chargé de sa gestion et de sa mise en œuvre. Le projet a pour objet l’appui technique et le développement des capacités des acteurs concernés par l’atténuation des émissions des GES au Maroc en matière i) l’élaboration et mise en œuvre des politiques et stratégies axées sur une approche LEDS; ii) l’identification et appui à la mise en œuvre des NAMAs adossées à des stratégies de développement du pays, v) la mise en œuvre des systèmes MRV pour les politiques, les plans et les programmes d’atténuation en particulier pour les NAMAs, et vi) le partage du savoir et la communication autour des actions et politiques d’atténuation des GES. D’un autre côté, l’objectif du projet GEF/FEM « la Troisième Communication Nationale sur les changements climatiques » est de permette au Maroc de préparer, produire et disséminer son rapport national sur les changements climatiques conformément à ses engagements vis-à-vis de la CCNUCC. La TCN mettra à jour les données du Maroc en matière d’inventaire de GES, les politiques d’atténuation des GES, la vulnérabilité et l’adaptation au CC ainsi que les besoins en matière de développement des capacités et en nouvelles technologies. Le coordonnateur national du projet a également pour mission de gérer cette initiative de la manière la plus cohérente et complémentaires possible afin d’optimiser les ressources et les moyens et atteindre les résultats escomptés avec la qualité requise. Services requis : Sous la supervision directe du Directeur National des deux projets (Renforcement des capacités sur les faibles émissions et Troisième Communication Nationale du Maroc) au sein du Ministère Délégué auprès du Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Chargé de l’Environnement et le suivi qualité du chargé du programme du PNUD, il assurera la mission à plein temps de Coordonnateur National de ces deux initiatives. Il/Elle aura pour mission :

  • Gestion au quotidien du projet.

Selon une démarche de gestion Axée sur les résultats, le Coordonnateur national du projet a pour responsabilité d’œuvrer à ce que le projet atteint les résultats attendus (Produits), dans les délais impartis, avec les standards de qualité requis et dans le cadre du budget alloué conformément au document projet et le plan de travail annuel.

  • Coordination et mobilisation des partenaires au niveau national, régional et local.

Le candidat est responsable de la coordination et la promotion du projet auprès de tous les partenaires (Ministères, Régions, Autorités locales, Collectivités locales, Secteur privé, Services extérieurs, Médias, universités et grandes écoles, et associations de professionnelles…). Il devra œuvrer au renforcement de la collaboration avec tous ces organismes par la sensibilisation et le plaidoyer tout en créant un climat de confiance, d’engagement et de coopération. Il veillera à la concrétisation des différentes conventions établies avec les partenaires et au transfert de compétences aux partenaires nationaux. Il diffusera aux partenaires tout les résultats, recommandations et produits de capitalisation réalisés dans le cadre du projet Maroc ou du Programme global.

  • Coordination avec les autres programmes traitant la même thématique.

Le Coordonnateur National veillera à la bonne coordination du projet avec les initiatives d’autres bailleurs de fonds en matière d’atténuation des GES tel que l’Union européenne, la GIZ, la banque mondiale, le PNUE ainsi que les stratégies nationales sectorielles du gouvernement dans le but d’une meilleure complémentarité et optimisation des ressources.

  • Suivi de la gestion administrative et financière:

Le Coordonnateur National supervise la mise en place et le suivi d’un système efficace de gestion des différents documents de travail, de conventions et rapports financiers   en conformité avec les procédures de l’exécution nationale du PNUD. Il est responsable des registres de dépenses et de la comptabilité locale et peut être responsable de la cogestion du compte bancaire du projet. Il est aussi responsable, à son niveau et dans le cadre de son autorité, de l’application des recommandations de l’audit.

  • Gestion des ressources humaines mise à la disposition du projet :

Le Coordonnateur National du projet aura à jouer le rôle du Leadership et à veiller à la motivation du staff du projet. Il doit s’assurer de la clarté des responsabilités de toutes les ressources humaines engagées et de l’établissement d’un plan de renforcement de leurs capacités en fonction des besoins identifiés. Il sera responsable du suivi des résultats des équipes sur la base d’un système claire et transparent d’évaluation des ressources humaines. Il revient aussi au coordonnateur national du projet de mettre en place un système de communication interne afin de s’assurer de la bonne circulation de l’information entre tous les niveaux d’intervention du projet.

  • Assurer la planification annuelle du projet :

Le coordonnateur est chargé de préparer, en parfaite concertation avec les partenaires et le Directeur National du Programme, le plan de travail annuel dans le format requis et comprenant les cibles annuelles du projet en vue de son approbation par le comité de pilotage national

  • Réalisation de rapports sur l’état d’avancement du projet :

Le Coordonnateur National aura pour tâche la réalisation des rapports trimestriels et annuels, les rapports des missions et les PV des réunions importantes ainsi que l’élaboration et la mise à jour continue des journaux des problèmes, des risques et des enseignements tirés.

  • Capitalisation des enseignements et gestion des connaissances :

Le Coordonnateur National retenu arrêtera une approche et des outils pour la capitalisation des résultats du projet et la mise en place d’une plateforme de gestion des connaissances. Il donnera toute la priorité à l’alimentation des ces plateformes par l’information nécessaire et la dissémination de l’information et s’assurera de la pertinence de la démarche adoptée.

  • Suivi et validation des études lancées dans le cadre du projet

La mise en œuvre du projet nécessite la réalisation de plusieurs études et consultations par des organismes externes à travers des contrats à courts termes ; le Coordonnateur National, en concertation avec le Directeur National, doit jouer un rôle de premier ordre dans: (i) l’identification des besoins, (ii) la concertation avec les partenaires concernés par ces consultations, (iii) l’élaboration des termes de références, (iv) le recrutement des consultants et (v) la facilitation et suivi de la mission des consultants .

  • Facilitation des missions sur le terrain.

Le Coordonnateur National sera appelé à faciliter toutes les missions autorisées dans le cadre du projet et à travers la programmation de la mission, l’organisation des réunions et des visites, ainsi qu’en s’assurant de la bonne marche des aspects logistiques relatifs à ces missions. QUALIFICATIONS REQUISES :

  • Etre de nationalité marocaine.
  • Diplôme d’études universitaires supérieures ou ingénieur donnant des aptitudes notamment dans un ou plusieurs des secteurs d’intervention du programme tels que les Sciences de l’Environnement, Changement climatique, atténuation des GES et thématiques similaires.
  • Il ou elle doit justifier d’une expérience professionnelle de 10 ans au moins dans des thématiques liées au changement climatique :
    • Gestion des projets de développement,
    • Avoir une bonne expérience en matière d’évaluation de la vulnérabilité et adaptation aux changements climatiques. .
    • Avoir de bonnes informations sur les nouveaux concepts «NAMAs, LEDS, MRV ».
    • Il ou elle aura déjà une pratique avérée d’élaboration et de mise en œuvre d’actions et programmes concrets en matière d’atténuation des GES ainsi qu’une réelle sensibilité aux questions environnementales
    • Une bonne connaissance opérationnelle des acteurs institutionnels et professionnels marocains concernés,
    • Une maîtrise parfaite des méthodes et outils de planification,
    • Une bonne connaissance des stratégies sectorielles du gouvernement,
    • Une solide expérience en matière de gestion des équipes, d’animation, de concertation et du montage de partenariats entre des acteurs sociaux, professionnels et institutionnels diversifiés,
    • Avoir une solide expérience en matière de plaidoyer.
  • Avoir une pratique du travail en équipe, un bon sens de l’organisation et de la gestion ; un sens d’analyse, de persuasion et de mobilisation.
  • Il ou elle aura une expérience reconnue dans l’élaboration de documents de réflexion et de synthèse dans son domaine d’activité.
  • Il ou elle aura déjà participé à l’élaboration et à la conduite de projets de coopération internationale. Une expérience dans des projets d’organismes des Nations unies serait un avantage.
  • Le/la candidat (e) devra faire preuve d’autonomie, de maturité personnelle et professionnelle et d’aptitude d’écoute et de communication, de capacité de négociation et d’arbitrage.
  • Il ou elle devra avoir une pratique du travail en équipe, un bon sens de l’organisation et de la gestion.
  • Bonnes connaissances dans le domaine informatique.
  • Il ou elle doit être trilingue et maitriser les langues Arabe, Français et Anglais.

DUREE DU CONTRAT :  Le Coordonnateur National de projet sera recruté à temps plein pour la durée d’exécution des projets par contrat annuel renouvelable, les 6 premiers mois constituant une période probatoire. Il/Elle sera basé(e) à Rabat.  DEPOT DE CANDIDATURE Les dossiers de candidature (lettre de motivation accompagnée d’un curriculum vitae détaillé) devront être envoyés/déposés au plus tard le 5 septembre 2014 à midi au Ministère Délégué auprès du Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Chargé de l’Environnement, Secrétariat de la DEPP, 9 Avenue Al Araar, Secteur 16, Hay Ryad, Rabat, Maroc, en spécifiant dans l’objet : « Coordonnateur National du Programme des projets LECB et TCN», Seules les candidatures répondant aux critères susmentionnés seront prises en considération.

À propos Responsable de publication