Accueil / Non classé / Contribution des systèmes d’information à la gouvernance des coopératives

Contribution des systèmes d’information à la gouvernance des coopératives

 

Omar EL JID vient de soutenir un mémoire pour l’obtention d’un Master en « Economie et gestion des organisations » à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociale de l’Université Ino Zohr d’AGADIR sur « La contribution des systèmes d’information à la gouvernance des coopératives : cas des coopératives laitières de la province de Taroudant » Ci après le résumé du travail réalisé par l’auteur.

« Nous assistons à l’émergence (ou au retour) de l’économie sociale comme une vraie économie, qui se différencie de l’économie marchande et publique, du fait qu’elle possède ses propres entreprises (associations, coopératives, mutuelles,…), modes de gouvernance, objectifs, principes et valeurs…

En effet, la coopérative, une des composante de l’économie sociale, se veut, selon des chercheurs et spécialiste en le domaine, comme un garant d’un développement approprié. Elle permet de créer et de pérenniser des emplois décents et de créer de la richesse que ceux et celles qui ont contribué à réalisation répartissent entre eux équitablement, au prorata des transactions ou du travail de chaque membre.

Dans ce travail notre réflexion se penche sur la gouvernance des coopératives. Ce choix est motivé, premièrement, par le fait que cette gouvernance contribue à la création de la valeur pour les parties prenantes de ces dernières. Deuxièmement, par les caractéristiques spécifiques que celle-ci présente.

En sus, le développement de l’usage des technologies d’information et de communication dans les organisations, nous à conduit à proposer les systèmes d’information comme une réponse et un moyen pour l’amélioration de cette gouvernance. En essayant d’analyse la problématique suivante : « qu’elle est la contribution des systèmes d’information à la gouvernance des coopératives laitières ? ».

Notre étude est axée sur l’analyse de l’apport des systèmes d’information à la gouvernance des coopératives laitières de la province de Taroudant, par le biais de 30 questionnaires administrés selon deux méthodes : l’auto administration et l’administration par téléphone.

Notre analyse est faite à travers l’étude de trois éléments qui constituent le fondement de notre modèle de recherche. En effet, nous avons pu montrer que les systèmes d’information contribuent à la transparence, à la légitimité des dirigeants et à la maîtrise des processus au niveau des coopératives. Ce qui a permis d’affirmer notre questionnement ».

Agadir le 15 avril 2011.

Omar EL JID

Étudiant chercheur en économie et gestion des organisations Chargé de projet au RARBA (Réseau des Associations de la Réserve de Biosphère Arganeraie)

À propos Responsable de publication