Accueil / Appels d'offres / Consultation pour l’élaboration d’un modèle opérationnel d’extension du traitement de substitution aux opiacés et l’élaboration d’un guide national de référence au Maroc

Consultation pour l’élaboration d’un modèle opérationnel d’extension du traitement de substitution aux opiacés et l’élaboration d’un guide national de référence au Maroc

Cadre général de la consultation:

L’usage de drogues injectables et la déclaration de cas de contamination de VIH et d’hépatites B et C parmi les UDI notamment dans les régions du Nord du Royaume, a justifié l’introduction depuis l’année 2010 du Programme national de substitution à la Méthadone.

Ce programme s’est inscrit en tant que composante essentielle du Programme National de Réduction des Risques, mis en œuvre en 2008 par le Ministère de la Santé et qui a introduit des mesures de prévention adéquates pour faire face à l’extension de ces épidémies au Maroc, en particulier dans les régions de Tanger-Tétouan et de l’Oriental.

Le programme pilote de substitution à la méthadone a été introduit, avec l’objectif dans la période initiale de faire bénéficier 100 usagers d’héroïne au niveau des trois sites de Tanger (modèle ambulatoire), Salé et Casablanca (modèle résidentiel). Le but était de favoriser l’amélioration de la santé physique et mentale des UDI, de prévenir les contaminations VIH et Hépatites et d’améliorer leur réinsertion sociale. Un document d’orientation en matière de traitement de substitution aux opiacés a été élaboré par le Ministère de la Santé.

Une évaluation du programme de réduction des risques et du programme pilote de substitution à la méthadone a été conduite en fin 2011 avec l’appui de l’ONUSIDA. Cette évaluation a montré la pertinence de l’intervention dans le contexte du Maroc ainsi que les acquis et expériences des équipes dans la pratique de la réduction des risques et de la substitution autorisant ainsi une extension et mise à l’échelle au niveau national.

Le plan stratégique national de réduction des risques (PA-RdR 2012-2016) a prévu de renforcer et d’étendre le programme de réduction des risques auprès des UDI, dont le traitement de substitution à la méthadone à tous les sites présentant un usage problématique des drogues, ainsi qu’à la population hautement vulnérable des personnes incarcérées. Il prévoit aussi, de mener une analyse à mi-parcours, afin de considérer toutes les mesures nécessaires à cette extension.

De plus, le programme national de TSO, fait face actuellement à plusieurs défis. A titre d’exemple, des sites problématiques ne sont pas encore couverts par le programme, les longues listes d’attentes de patients éligibles pour l’inclusion au programme, et un retard dans la mise en place de la thérapie de substitution en milieu carcéral.

A cet effet, et pour accompagner l’extension du programme, il est prévu le recours à une assistance technique internationale pour l’élaboration d’un modèle opérationnel d’extension du traitement de substitution aux opiacés, et d’un nouveau guide national du programme et ce dans le cadre du programme d’appui du Fonds mondial. Ce guide servira de référence nationale en matière de thérapie de substitution, au profit des professionnels de santé et des différents acteurs concernés.

Objet de la consultation

La ou le consultant(e) travaillera en étroite collaboration avec le comité de pilotage du du Programme de Lutte contre les Addictions, le Programme National de Lutte contre le sida, l’Unité de Gestion du programme d’appui du Fonds mondial et le bureau ONUSIDA/Maroc.

Tâches spécifiques

  • Conduire un état des lieux et une analyse des besoins pour l’extension du programme de substitution.
  • Extension des services de prescription et dispensation dans les sites actuels
  • Nouveaux sites à créer
  • Cibles de couverture par le TSO

Cette analyse se fera sur la base d’une revue documentaire, de visites et     entretiens avec les partenaires concernés et les bénéficiaires.

  • Concevoir un modèle opérationnel permettant une mise à l’échelle du programme. Entre autres aspects à considérer:
  • Les critères d’admission, prescription et dispensation au niveau des centres,
  • Les modalités de dispensation au niveau des structures de proximité et des prisons: les lieux et horaires de dispensation, les quantités à dispenser, dosage de la méthadone et le contrôle d’urine,
  • L’organisation et gestion des équipes de dispensation, et équipements nécessaires,
  • Le système de référence et contre référence, la gestion et coordination avec les services extérieurs qui dispensent le traitement de substitution à la méthadone,
  • La gestion des overdoses
  • Les modalités de planification et de gestion des stocks du produit de substitution,
  • D’autres aspects devront être considérés par le consultant ou la consultante, sur la base des critères d’efficacité et d’efficience des dispositifs et mécanismes de mise en œuvre, tenant compte du contexte national.
  • Elaborer un guide pratique du traitement de substitution au Maroc pour les professionnels de santé et acteurs concernés incluant :
    1. Un état des lieux et une analyse des besoins pour l’extension du programme national de substitution.
    2. Un guide pratique en matière de substitution au Maroc.
    3. Des recommandations pour l’opérationnalisation des dispositifs proposés et les différentes étapes de mise en œuvre.
  • Présenter le premier draft du modèle opérationnel et du guide aux partenaires concernés, lors d’un atelier de validation.
  • Soumettre les versions finales du modèle opérationnel et du guide.

Livrables attendus 

  1. Note méthodologique de la consultation.
  2. Draft du modèle opérationnel et du guide pratiques en matière de traitement de substitution au Maroc.
  3. Les versions finalisées du modèle opérationnel et du guide.

Organisation de la consultation

La consultation est prévue pour une durée de 25 jours (dont 07 jours de mission au Maroc) sur la période de juin à septembre 2015, répartis de la manière suivante :

 

Etat des lieux, analyse des besoins 05 jours
Elaboration du draft du modèle opérationnel et du guide pratique

 

10 jours
Préparation/présentation du guide pour validation

 

02 jours
Finalisation/soumission du modèle et du guide 08 jours

 

Profil du consultant international

  • Expert international, ayant de très bonnes connaissances et une expérience en matière de gestion et de prescription du traitement de substitution.
  • Une très bonne connaissance du contexte international en matière d’usage problématique des drogues et de TSO est requise.
  • La connaissance des programmes implantés par le Maroc en prévention des risques liés à l’usage des drogues injectables serait un grand atout.
  • Une très bonne capacité de synthèse et de rédaction
  • Une parfaite maîtrise de la langue française (écrit et oral)
  • La maitrise de la langue arabe serait un atout.

Pièces à fournir :

Tout candidat intéressé doit envoyer un dossier de candidature à l’adresse email [email protected]  et [email protected]  et ce avant le 25 juin 2015 à 00h00. Le dossier doit comprendre :

  • Un CV détaillé
  • Une Lettre de motivation
  • Une Note méthodologique pour la conduite de cette consultation
  • Une Proposition financière