Accueil / Appels d'offres / Consultation pour l’élaboration d’un guide de référence sur les normes et standards en matière d’interventions de réduction des risques parmi les usagers de drogues injectables au Maroc

Consultation pour l’élaboration d’un guide de référence sur les normes et standards en matière d’interventions de réduction des risques parmi les usagers de drogues injectables au Maroc

Le Maroc reste un pays à faible prévalence de l’infection à VIH dans la population
générale. Cependant des taux de prévalence plus élevés sont enregistrés parmi les
populations clés plus exposées aux risques d’infection VIH. Cela, a été démontré par les
études bio-comportementales utilisant la méthode RDS, conduites par le Ministère de la
Santé, avec l’appui du Fonds Mondial et de l’ONUSIDA, dans les sites où l’usage des
drogues en particulier de l’héroïne et de la cocaïne. Ces risques sont exacerbés par
l’impact de situations socioéconomiques des usagers particulièrement détériorées dans
ces sites, et des facteurs liés à une grande mobilité migratoire associée à une géographie
étroitement liés à la circulation des produits illicites.

L’apparition de poches d’usage de drogues par injection, en particulier dans les régions
du nord, a constitué une alerte vis-à-vis d’un risque d’apparition d’épidémies VIH et
VHC dans notre pays..

Alarmé par cette situation, le Ministère de la Santé, a opté d’une manière précoce, pour
la mise en œuvre d’un programme national de réduction des risques. Un plan 2008-2011
a ainsi été mis en place sur la base des résultats des évaluations rapides réalisées (2005,
2006), et d’une analyse de situation du pays en rapport aux besoins et attentes des
populations touchées par ce fléau, conduite en 2008, avec le soutien du Fonds Mondial
et de l’ONUSIDA.

Le Plan Stratégique National de Réduction des Risques 2012-2016 a prévu le
renforcement des activités ainsi qu’une mise à l’échelle des mesures entreprises.
Après huit années d’expérience sur le terrain, les équipes locales de gestion et
d’intervention communautaire, ont pu développer des compétences en matière de
prévention des risques et d’intervention de proximité auprès des usagers de drogues
comme souligné par l’évaluation du programme réalisée en 2011 avec l’appui de
l’ONUSIDA. Cependant, des disparités existent en rapport aux types d’interventions
développées. Un besoin a été souligné pour harmoniser les actions mises en œuvre, et
pour une capitalisation des expériences et compétences et la mise en place de normes et
standards pour les interventions auprès des populations ciblées.

Par ailleurs, les résultats des évaluations rapides de situations effectuées parmi les
usagers de drogues injectables, et des diverses évaluations de situations et études biocomportementales récemment conduites (2010, 2011 et 2015), et qui soulignent des taux d’infections VIH et VHC encore élevés (ex : des taux qui atteignent respectivement
les 25% et les 87% à Nador), il est aussi important de porter un regard critique sur les
diverses interventions. Une telle analyse permettra de souligner les bonnes pratiques à
consolider, et de réfléchir sur les meilleurs mécanismes de déploiement de la stratégie
de réduction des risques et de sa mise à l’échelle.

Dans ce cadre, le Programme National de Lutte contre les Addictions du Ministère de la
Santé, dans le cadre du plan national de lutte contre les sida, et avec le soutien du Fonds
Mondial et de l’ONUSIDA, lance un appel à candidature pour une consultation
internationale, pour la réalisation de cette activité.

Objectif de la consultation :
Elaborer un guide national de référence sur les normes et standards en matière
d’interventions de réduction des risques parmi les usagers de drogues injectables au
Maroc

Cette consultation sera menée en deux étapes successives:

Etape 1 : une analyse de situation et des besoins en terme d’harmonisation des
normes et standards de qualité, en matière de réduction des risques VIH et VHC
parmi les usagers de drogues,

Etape 2 : l’élaboration d’un manuel opérationnel pratique sur les normes et
standards pour les interventions pour la réduction des risques auprès des UD.
La ou le consultant(e) travaillera en étroite collaboration avec le comité de pilotage
constitué par le Programme de Lutte contre les Addictions, le Programme National de
Lutte contre le sida, les ONG de réduction des risques, l’Unité de Gestion du programme
d’appui du Fonds mondial et le bureau ONUSIDA/Maroc.

Télécharger les pièces jointes