Accueil / Non classé / Compte rendu du Séminaire National sur l’écotourisme. Meknès le 27 avril 2005

Compte rendu du Séminaire National sur l’écotourisme. Meknès le 27 avril 2005

 

Par : Ahmed Jaafari, Secrétaire Général de l’Association SEEPOM

Le mercredi 27 avril 2005, s’est tenu à Meknès un séminaire sous le thème ’’Ecotourisme et Développement Durable’’. Ce séminaire, organisé en collaboration avec le Conseil de la Région de Meknès-Tafilalet par l’Association d’Education Environnementale et de Protection des Oiseaux au Maroc (SEEPOM), avait pour objectif de débattre d’idées et d’expériences des différents intervenants dans le domaine de l’écotourisme, en vue de dynamiser les volets économiques, culturels, environnementaux et sociaux en rapport avec ce secteur et ce, dans une stratégie de développement durable.

Après les allocutions d’ouverture de Messieurs le Président de la SEEPOM, le Représentant du Président du Conseil de la Région Meknès-Tafilalet, le Président du Conseil Régional du Tourisme de Meknès-Tafilalet et le Délégué régional du tourisme de Meknès, un documentaire sur les potentialités de la Région de Meknès-Tafilalet a été projeté ; ensuite les animateurs ont exposé leur interventions traitant des thèmes suivants :

-  L’écotourisme dans la Région de Meknès- Tafilalet ; 
-  La réflexion sur les défis du tourisme rural au Maroc ; 
-  Le désert source de développement ; 
-  L’écotourisme au Maroc, entre la théorie et la réalité ; 
-  Le patrimoine culturel, atout de développement ; 
-  L’ornithologie, composante pour développer l’écotourisme au Maroc.

Après débats et discussions, l’assistance a recommandé ce qui suit : 
-  Elaborer une stratégie régionale globale et concentrée de développement de l’écotourisme au Maroc ; 
-  Etablir un schéma régional de l’aménagement du territoire ; 
-  Renforcer les textes législatifs et réglementaires ; 
-  Mettre en place un programme de transfert du savoir, par la formation, l’éducation et la sensibilisation, 
-  Etablir des études de l’impact de l’écotourisme sur l’environnement ; 
-  Renforcer le partenariat entre les organismes gouvernementaux et la société civile ; 
-  Assurer la protection du patrimoine naturel et culturel ; 
-  Aménager les aires protégées ; 
-  Mettre en place une politique de promotion de l’écotourisme par la publicité et le marketing ; 
-  Accroître les retombées socio-économiques de l’écotourisme par la création d’emplois, l’augmentation des revenus, l’amélioration des conditions de vie, tout en préservant les traditions et la dignité des populations locales ; 
-  Impliquer les populations locales dans la gestion d’écotourisme et dans la redistribution des bénéfices générés par cette activité ; 
-  Promouvoir l’investissement dans des PME touristiques ; 
-  Promouvoir l’écotourisme du désert.

Association SEEPOM e-mail :[email protected]

À propos Responsable de publication