Accueil / Non classé / Compte rendu de la table ronde du 21 mars

Compte rendu de la table ronde du 21 mars

 Le Ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Eau et de l’Environnement a organisé en collaboration avec la Banque mondiale une série de tables rondes sur les dommages portés à l’environnement et ce, sur la base de l’étude menée par cet organisme en 2003 qui a évalué ces derniers à 13 milliards de dirhams, soit 3,7% du PIB marocain. Le 21 mars 2006, Tanmia.ma a donc été conviée à l’une de ces tables rondes. Plusieurs représentants de la société civile étaient présents.

Ces rencontres avaient pour but de déterminer avec l’aide des participants les méthodes à utiliser pour partager les chiffres liés à la dégradation de l’environnement. En effet, à l’instar des autres pays, le Maroc doit faire face à la dégradation de son environnement qui menace la santé de sa population et qui risque d’être une entrave pour son développement futur.

Durant ces séances, les participants ont essayé d’apporter des réponses aux trois questions suivantes :

1. « Comment les coûts de la dégradation de l’environnement (CDE) influencent-ils la santé publique, l’environnement et le développement au Maroc ?

2. Quelles décisions faut il prendre pour l’avenir ? et comment est-ce qu’on peut les communiquer ?

3. Quelle est la participation des ONG ? »

Informations supplémentaires :

  Avec ses 3,7% du PIB, le Maroc représente le deuxième pays de la région au coût de dégradation de l’environnement (CDE) le plus élevé. 

  Les CDE du Maroc sont environ 1,5 fois plus élevés que ceux des pays à hauts revenus.

Vous trouverez ci-joint une copie de l’Evaluation du coût de la Dégradation de l’environnement au Maroc.

rapport

Christelle Regakouzou

À propos Responsable de publication