Accueil / Offres d'emploi / Child Protection Officer – NO2 (Migration)

Child Protection Officer – NO2 (Migration)

Responsabilités et tâches

Sous la supervision du « Child Protection Specialist » et en collaboration étroite avec l’équipe du bureau de l’UNICEF au Maroc et les partenaires nationaux, le titulaire du poste, de nationalité marocaine, aura comme responsabilité la contribution à la planification, la gestion, la mise en œuvre et l’évaluation du projet « Promotion des droits des enfants migrants au Maroc ».

Le projet est mis en œuvre dans le cadre du programme de coopération entre l’UNICEF et le Gouvernement du Maroc, avec l’appui de la Délégation de l’Union Européenne. Il a pour objectif d’assurer pour tous les enfants migrants, quel que soit leur statut légal, un accès équitable à l’éducation, aux soins de santé, à une prise en charge sociale et judicaire conformes aux standards minimas, notamment pour les enfants victimes de violence, de traite ou à risque de l’être.

Au-delà de l’appui aux différentes composantes de programme (Justice adaptée aux enfants, Dispositif territorial de protection de l’enfance, Suivi et reporting des violations des droits de l’enfant et Protection de remplacement pour les enfants privés de leurs familles), le rôle principal du titulaire du poste est d’assurer le suivi et de faciliter la coordination des activités liées à la mise en œuvre dudit projet, en collaboration avec les autres sections du programme de coopération, en particulier le programme Éducation et le programme Santé.

Les tâches qui lui seront assignées sont :

  • Agir en tant que point focal de l’ensemble des interventions et actions liées à la protection des droits des enfants migrants au Maroc,
  • Assurer le suivi et la coordination de toutes les activités liées au projet « Promotion des droits des enfants migrants au Maroc » en coordination avec les sections en charge de l’éducation et de la santé ;
  • Collecter les données et les éléments de contexte relatifs au projet et fournir les informations mises à jour et les suggestions techniques nécessaires au suivi, à l’analyse et au reporting ;
  • Analyser l’état d’avancement du programme / projet, et recommander les ajustements appropriés ;
  • Contribuer à la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de tous les plans d’actions spécifiques à la protection des enfants, notamment dans le domaine de la migration ;
  • Suivre les plans d’approvisionnement et d’assistance technique aux partenaires nationaux, notamment à travers l’élaboration de la documentation financière et d’approvisionnement, la collecte et l’enregistrement des informations afférentes à leur utilisation et distribution ;
  • Contribuer à la préparation du budget, et à la gestion administrative et financière pour les actions liées directement à son intervention ;
  • Entreprendre des recherches sur les meilleures pratiques dans les domaines de la protection des enfants migrants et proposer des options au superviseur ;
  • Maintenir une communication efficace avec les parties prenantes et partenaires du programme (les départements gouvernementaux, les ONG, les agences des Nations Unies…) sur l’évolution de la mise en œuvre efficace des initiatives/ projets en matière de protection des enfants migrants ;
  • Représenter l’UNICEF dans les réunions techniques liées directement aux projets et selon les orientations du superviseur ;
  • Contribuer à la préparation des propositions de financement ;
  • Contribuer à l’élaboration des différents rapports (Rapport annuel, rapport aux donateurs : Union Européenne, donateurs bilatéraux, etc …);
  • Contribuer aux efforts de renforcement des connaissances et des compétences des partenaires institutionnels et associatifs ;
  • Appuyer la conduite des analyses sur la situation des enfants migrants ;

Qualifications du candidat

Formation académique

Diplôme universitaire dans un de ces domaines : Politiques Sociales, Sciences Sociales, Relations Internationales, Sciences Politiques, ou dans un domaine technique lié à la protection des droits des enfants.

Expérience professionnelle

Au moins deux (2) années d’expérience professionnelle pertinente sont requises.

Expérience professionnelle dans les projets de coopération internationale, et dans la gestion des projets de développement, ou dans la gestion des projets financés par l’Union Européenne.

Compétences de base requises :

Valeurs Compétences transversales Compétences Fonctionnelles
Engagement

Intégrité

Respect des cultures différentes

Travail en équipe

Communication

Recherche de performance et gestion axée sur les résultats

Capacité d’analyse

Capacité de recherche et d’apprentissage

Planification et organisation

Expertise technique

Formulation de stratégies et de concepts.

 

Connaissances techniques spécifiques

  • Maîtrise des approches basées sur les droits humains et axées sur les résultats selon les normes de programmation de l’UNICEF.
  • Connaissance des problématiques liées à la migration et la protection des enfants.
  • Connaissance des systèmes de protection de l’enfance.

Connaissances techniques générale  

  • Maitrise de la méthodologie de gestion des programmes / projets. La maitrise de la gestion des projets financés par l’UE est un atout.
  • Connaissance des objectifs programmatiques et de la vision de l’UNICEF

Langues :

Parfaite maîtrise de l’arabe et du français et bonne connaissance de l’anglais exigées.

Conditions de travail :

  • Type du poste : Programme Officer de grade NO-2
  • Durée : Contrat de 12 mois renouvelable ;
  • Le travail est basé au bureau de l’UNICEF Maroc à Rabat, avec des déplacements nationaux et internationaux ;
  • Le salaire est fixé selon la grille de staff national du Système des Nations Unies au Maroc (grade NO2).

Candidature :

  • Date limite de soumission : le 22 mars 2018 à minuit
  • Les candidat(e)s intéressé(e)s sont invité(e)s à postuler directement en ligne sur le lien suivant :

https://secure.dc7.pageuppeople.com/apply/671/gateway/Default.aspx?c=apply&sJobIDs=511284&SourceTypeID=806&sLanguage=en-us

Seuls les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s

Les candidats ne seront pas retenus s’ils ont commis des violations du droit international des droits de l’homme ou du droit international humanitaire, des actes d’exploitation ou d’abus à caractère sexuel, ou de crimes autres que des infractions routières mineures, ou s’il existe des motifs raisonnables de penser qu’ils ont été impliqués dans la commission de ces actes.

L’UNICEF s’engage pour la diversité et l’inclusion au sein de son effectif, et encourage les femmes qualifiées ainsi que les candidats masculins de toutes origines ethniques et religieuses, y compris les personnes vivant avec un handicap, à postuler pour faire partie de l’organisation.