Accueil / Non classé / Chargé/e de projet

Avec le soutien de l'Union Européenne, Terre des hommes – Espagne et ses partenaires marocains GADEM et Oum El Banine mènent un projet de protection des femmes et enfants migrants (principalement d’origine subsaharienne) et de promotion des droits des migrants au Maroc. Ce projet en cours depuis deux ans fait suite à une première phase de trois années d’activités pour venir en aide aux migrants les plus vulnérables. Le projet est principalement basé à Rabat la capitale et prévoit des réplications de ses actions à Tanger et Oujda.

Le but est de réduire la vulnérabilité des femmes et enfants migrants au Maroc, d’améliorer leur accès aux services de santé, d’éducation, de justice. C'est-à-dire aux droits inhérents issus des différentes conventions internationales ratifiées par le Maroc.

Le projet est développé en une approche intégrée sur 5 axes, avec pour objectifs spécifiques: a. accès aux services de santé, b. accès au droit et à la justice, c. accès à l’éducation et la formation, de sensibilisation et mobilisation de la société civile marocaine, e. plaidoyer national et international.

Entrée en fonction: dès que possible

Durée: 10 mois (avec prolongation envisageable)

Lieu de travail: Maroc, Rabat, avec déplacement réguliers dans le pays

Supérieur direct: Délégué de Terre des hommes

Collaborateurs directs: les équipes des partenaires se composent de 18 personnes

Conditions: Contrat salarié selon échelle de Tierra de hombres España.

Chargé/e de projet

Avec le soutien de l’Union Européenne, Terre des hommes – Espagne et ses partenaires marocains GADEM et Oum El Banine mènent un projet de protection des femmes et enfants migrants (principalement d’origine subsaharienne) et de promotion des droits des migrants au Maroc. Ce projet en cours depuis deux ans fait suite à une première phase de trois années d’activités pour venir en aide aux migrants les plus vulnérables. Le projet est principalement basé à Rabat la capitale et prévoit des réplications de ses actions à Tanger et Oujda.

Le but est de réduire la vulnérabilité des femmes et enfants migrants au Maroc, d’améliorer leur accès aux services de santé, d’éducation, de justice. C’est-à-dire aux droits inhérents issus des différentes conventions internationales ratifiées par le Maroc.

Le projet est développé en une approche intégrée sur 5 axes, avec pour objectifs spécifiques: a. accès aux services de santé, b. accès au droit et à la justice, c. accès à l’éducation et la formation, de sensibilisation et mobilisation de la société civile marocaine, e. plaidoyer national et international.

Entrée en fonction: dès que possible

Durée: 10 mois (avec prolongation envisageable)

Lieu de travail: Maroc, Rabat, avec déplacement réguliers dans le pays

Supérieur direct: Délégué de Terre des hommes

Collaborateurs directs: les équipes des partenaires se composent de 18 personnes

Conditions: Contrat salarié selon échelle de Tierra de hombres España.