Accueil / du coté associations / Célébration de la Journée Mondiale de la Langue Maternelle et poursuite de l’initiative populaire de mise en oeuvre de l’officialisation de l’amazighe

Célébration de la Journée Mondiale de la Langue Maternelle et poursuite de l’initiative populaire de mise en oeuvre de l’officialisation de l’amazighe

Aujourd’hui, le monde célèbre la Journée Mondiale de la Langue Maternelle, le 21 février. Pour les Amazighes, elle coïncide avec un contexte où les Amazighes et l’amazighité sont objet d’attaques. A commencer par l’assassinat politique du martyr Omar Khaleq, dit « Izm », la continuité de l’ignorance de l’Etat marocain, durant cinq ans, des droits amazighes et du travail de coalition  du Gouvernement avec les partis et les composantes qui le cautionnent quant à l’élaboration de la loi organique relative à l’amazighe, action qui est aux antipodes du slogan de “la méthode participative”.

L’Assemblé Mondiale Amazighe (AMA), dans le cadre de la poursuite de l’initiative populaire pour la mise en œuvre du caractère official de l’amazighe, et à l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale de la Langue Maternelle qui correspond au 21 février, déclare ce qui suit:

  • L’enjeu relatif à la consécration des droits de l’amazighité repose, en premier lieu, sur la responsabilité des citoyens et des citoyennes ainsi que toutes les composantes du Mouvement Amazigh, prenant en considération les manouvres du gouvernement et des partis politiques;
  • Nous appelons les militants et les citoyens(es) à faire de la Journée Mondiale de la Langue Maternelle, une journée de mise en œuvre populaire de l’amazighité, en l’écrivant en tout lieu en caractères tifinaghes, en conformité avec les actions passées, où les activistes amazighes transcrivaient dans les rues, avenues et institutions la lettre “Z”, ou des mots amazighes en caractères tifinaghes. Nous appelons toutes les composantes des mouvements amazighs, à participer à la campagne d’écriture en amazighe, sans l’aval du gouvernement, ni du parlement et d’autres.
  • Nous mettons en service une cellule de traduction, gratuite, des langues vers l’amazighe, pour les entrepreneurs, les gestionnaires de boites, cafés et épiceries… ainsi que pour ceux qui souhaitent écrire les noms de leurs locaux ou entreprises en amazighe. Qu’ils se mettent en contacte avec nous sur ce mail : assemblee.mondiale.amazighe@gmail.com

En définitive, nous appelons à la vigilance et à la sagesse, en prenant en considération le contexte que traverse le Maroc et Tamazgha cette année et les reculs qui la caractérise en matière des droits amazighes, objet d’attaques, ainsi que des tentative de leur instrumentalisation par différents partis politiques et autres, au service d’objectifs et d’agendas contre les Amazighs et l’amazighité, afin de mener des campagnes électorales précoces au profit de tel ou tel parti.

À propos Responsable de publication