Accueil / Actualités / Atelier sur «Les projets de développement durable et les changements climatiques dans la Région de Marrakech-Safi »

Atelier sur «Les projets de développement durable et les changements climatiques dans la Région de Marrakech-Safi »

Dans le cadre du projet du Centre de développement de la région de Tensift(CDRT) 2CMC relatif au changement climatique et soutenu par la coopération Allemande (FFN), un Atelier sur «Les projets  de développement durable et les changements climatiques dans la Région de Marrakech-Safi »a eu lieu Vendredi  22 Décembre 2017 à la salle de la province de Rhamna en présence de plus de 120  personnes dont Mr. Le Gouverneur, les élus , les responsables d’administrations publiques et d’associations de la région.

Le Gouverneur de la province tout en souhaitant la bienvenue aux personnes présentes a déclaré que la protection de  l’environnement et l’institution du développement durable constituent non seulement une stratégie de l’Etat Marocain mais aussi une volonté  royale très claire à preuve la répétition de cette thématique dans les différents discours royaux. Il s’est déclaré enfin qu’il est très disposé à aider et collaborer avec tous les acteurs publics, privés et associatifs de la région.

Le président du CDRT, Ahmed Chehbouni, a déclaré que l’objectif attendu de cet atelier est de sensibiliser davantage les élus et les ONG de la région et de leur permettre d’intégrer la dimension environnementale dans tout projet ou  programme de développement.

Le représentant de la Fondation Friedrich Naumann Pour La Liberté (FFN) a rappelé les principes et les objectifs de la FFN , l’importance qu’accorde celle-ci à la question de l’environnement et au travail associatif ainsi que l’historique de la coopération bilatérale entre le CDRT et la FFN .

Puis un exposé intitulé «  Les engagements du Maroc pour réduire les effets du changement climatique, cas de la région de Marrakech-Safi éco-villages   (exemple des éco villages) »a été présenté par le Représentant de la Direction régionale du Ministère de l’Environnement  de Marrakech-Safi qui a beaucoup développé « la Stratégie Nationale de Développement Durable » qui vise à assurer une transition vers une économie verte et inclusive(7 enjeux prioritaires dont la gouvernance, la sauvegarde de la biodiversité, l’adaptation et l’atténuation….).Concernant la province de Rhamna, un plan territorial de lutte contre le réchauffement climatique a été élaboré(gestion des déchets ménagers, réhabilitation des décharges sauvages, aménagement des espaces verts, développement du couloir hydrologique….

Par la suite, le professeur  Yaacoubi  Khebiza  Mohamed (Faculté des sciences Semlalia de Marrakech) a fait une intervention sous le titre «  L’importance de l’intégration de l’Adaptation au CC dans la réalisation des Objectifs  du Développement durable. Mise en place d’un smart village dans la province de  Rhamna  par l’amélioration des  conditions  de  vie, l’adaptation  aux changements  climatiques, la promotion de l’assainissement écologique, de l’agro-écologie  et l’accès aux énergies propres. ».Il a commencé par la définition des concepts clés utilisés en matière de l’environnement et des CC avant de terminer par la mise en place d’un smart village dans la province de  Rhamna.

Enfin  Mr. Abderrahim  HANSALI, Enseignant chercheur à l’ENCG Marrakech et Président de la FONDATION MAROC NUMERIQUE a présenté un exposé sur «  Les territoires intelligents à l’épreuve de la conduite du Changement ».Il a tout d’abord commencé par définir des concepts tels que smart city, smart country….avant d’aborder dans un 2ème point la nécessité de conduite du changement(le changement c’est pas l’adoption de la technologie mais le changement des comportements) et enfin l’approche de la conduite du changement(culture du changement et styles de conduite du changement).

S’en est suivi alors un débat bénéfique et fructueux. Certains intervenants se sont posée la question de savoir si la province des Rhamna dispose d’un diagnostic climatique de la province. D’autres ont souligné que plusieurs Centres urbains de la province souffrent de difficultés au niveau de l’assainissement  liquide, de la pollution industrielle et minière, de l’épuisement de la nappe phréatique  et de l’exploitation anarchique des carrières de sables sans oublier le problème de la prolifération de la cochenille du cactus, un parasite ravageur des figues de barbarie.

Mr. Le Gouverneur a rétorqué qu’il ne faut pas faire preuve de pessimisme et de nihilisme et  que malgré certaines insuffisances au niveau de l’équipement, il faut avouer que la province de Benguerir a bénéficié de plusieurs projets structurants de l’infrastructure routière, de l’industrie et des mines, du campus universitaire, plusieurs projets résidentiels de l’OCP…..Le Président du conseil provincial de Rhamna a proposé d’établir des conventions de collaboration entre son institution et les ONG sérieuses de la région en vue d’élaborer et de réaliser des programmes précis dans le temps et dont les objectifs seront définis conjointement par les acteurs concernés .Mr.A. Chehbouni a enfin proposé l’élaboration d’un répertoire actualisé de toutes les ONG de la province afin de faciliter la communication et d’informer les partenaires sur les offres de financement et occasions offertes par des bailleurs de fonds internationaux.

Toute l’assistance, autorités, élus, cadres et ONG ont estimé bénéfique, riche et utile cette rencontre qu’il serait souhaitable de la rééditer le plus souvent possible.

À propos Responsable de publication