Accueil / Non classé / Atelier à mi-parcours de l’Initiative Conjointe Migration et Développement (ICMD) au Maroc

Atelier à mi-parcours de l’Initiative Conjointe Migration et Développement (ICMD) au Maroc

 

Ont pris part à cet atelier, des représentants de l’Union Européenne (UE) et des Nations Unies (UN) au Maroc, ainsi que des institutions du gouvernement Marocain et la société civile, notamment, les associations partenaires dans l’ICMD.

L’atelier s’est déroulé sur deux jours avec pour résultats concrets, une meilleure connaissance des projets de l’ICMD au Maroc, en favorisant les synergies potentielles avec d’autres initiatives, et le renforcement des capacités des partenaires en matière de gestion de projets, d’accès et de participation au portail M4D.

L’ouverture de l’atelier, le 24 juin, s’est faite par les interventions de Johannes van der Klaauw, Représentant du Haut Commissariat au Réfugiés au Maroc sur « L’appui du Système des Nations Unies à la mise en place d’une politique Migration et développement pour le Maroc », suivi de l’intervention de Marcello Mori, Premier Conseiller de la Délégation de l’UE au Maroc qui a porté sur « La politique de l’UE en matière de Migration et de Développement ». Guila Laganà, Programme Officer PNUD à Bruxelle, a présenté lors de cette ouverture « L’Initiative Conjointe en général et le réseau des praticiens M4D ».

Dans la même journée et afin de mettre le point sur l’ICMD au Maroc, les représentants des associations impliqués dans l’ICMD, ont présenté les 8 projets marocains retenus par l’initiative.

La deuxième journée du 25 juin, était consacrée à des sessions de travail en interne consacrées à la formation au profit des partenaires ICMD, aux outils de gestion de projet, aux procédures financières et à l’utilisation/accès au site web M4D.

A propos de l’ICMD

L’Initiative Conjointe Migration et Développement – ICMD est un reflet de l’intérêt croissant pour les activités liant étroitement migration et développement.

L’objectif de l’ICMD est d’encourager les diasporas à contribuer au développement socio-économique des leurs pays d’origine et plus particulièrement de :

* mettre en place et consolider les réseaux de personnes et organisations actives dans le secteur de la migration pour le développement, y compris dans la promotion des droits des migrants ; * identifier les bonnes pratiques en la matière en vue de les partager et d’enrichir l’élaboration des politiques sur la migration pour le développement au niveau local et international.

Ce programme conjoint se déploie dans 16 pays à travers le monde et il est mis en place par le bureau du Programme des Nations Unies pour le Développement – PNUD en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population – FNUAP, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Refugiés – UNHCR, l’Organisation internationale pour les Migrations et le Bureau International du travail – BIT à travers un budget 15 millions d’Euros du Programme de coopération de l’Union Européenne avec les pays tiers dans le domaine des migrations et de l’asile.

L’Initiative au Maroc

Au Maroc, suite à l’appel à proposition lancé en 2009, 7 projets présentés par des consortiums européo-marocains ont été sélectionnés et financés, positionnant ainsi le pays comme un des principaux bénéficiaires du programme.

Ces projets ont une durée allant de 12 à 18 mois, avec un budget d’environ 200.000€ avec plusieurs partenaires du Maroc, Belgique, Espagne France et Italie.

Pour en savoir plus sur l’ICMD au Maroc

À propos Responsable de publication