Accueil / Non classé / Assemblée Mondiale de la Santé : Création d’un « Réseau de métrologie sanitaire »

Assemblée Mondiale de la Santé : Création d’un « Réseau de métrologie sanitaire »

 

Genève, 17 mai

 

–  (MAP)-

La création d’un « nouveau partenariat mondial », sous forme d’un « réseau de métrologie sanitaire » qui s’attachera à améliorer la prise des décisions de santé publique, a été annoncée officiellement mardi à Genève à l’Assemblée mondiale de la Santé.

Selon un communiqué de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le « Réseau de métrologie sanitaire » (HMN), partenariat composé de pays, organismes de développement multilatéraux et bilatéraux, fondations, initiatives mondiales pour la santé et spécialistes techniques, « permettra la disponibilité et l’utilisation accrues, en temps opportun, d’informations sanitaires fiables, en stimulant le financement et la mise en place de systèmes d’information sanitaire centraux dans les pays en développement ».

Selon l’OMS, « malgré les efforts de nombreux partenaires aux niveaux mondial, régional et national, les informations sanitaires dont disposent les responsables politiques et les praticiens de santé accusent aujourd’hui d’importants déficits ». Pour l’Organisation Sanitaire Mondiale, le Réseau de métrologie sanitaire devrait contribuer à « combler ce déficit en aidant les pays à améliorer leur capacité de collecte de ces données sanitaires essentielles ».

Le Réseau associe des groupes spécialisés dans les domaines de la santé et des statistiques pour accroître les capacités et les compétences et permettre de renforcer les systèmes d’information sanitaire, afin que les décideurs locaux, régionaux et mondiaux appuient leurs décisions destinées à améliorer la santé sur des données de qualité.

Le Réseau, en répondant au besoin de politiques fondées sur des données factuelles, permettra aux pays d’utiliser plus efficacement leurs budgets de santé. D’autres initiatives mondiales, et notamment les objectifs du Millénaire pour le Développement, le Fonds Mondial de Lutte contre le SIDA, la Tuberculose et le Paludisme, l’Alliance Mondiale pour les Vaccins et la Vaccination (GAVI) et le Plan d’Aide d’Urgence du Président à la Lutte contre le SIDA (PEPFAR) ont, en outre, suscité une demande accrue d’informations sanitaires sûres.

 

(MAP).

À propos Responsable de publication