Accueil / Non classé / Appel consultant international / institution de recherche

Termes de référence du consultant international/institution de recherche : Analyse des modes de transmission du VIH et modélisation de la distribution attendue des nouvelles infections au Maroc

Appel consultant international / institution de recherche

 

Le Maroc s’est doté d’un Plan Stratégique National de lutte contre le sida (PSN) couvrant la période 2012-2016 qui a adopté la vision des trois Zéros « zéro nouvelle infection VIH, zéro décès et zéro discrimination liés au sida » et défini des cibles pour atteindre l’accès universel en matière de prévention, de prise en charge et d’appui. Une revue à mi-parcours du PSN est programmée au cours de l’année 2014.

Pour une bonne planification et prise de décision, il est essentiel que le programme national de lutte contre le sida, dispose d’informations stratégiques fiables, complètes et à jour sur la dynamique de l’épidémie du VIH, les facteurs de risque de transmission ainsi que sur l’incidence et la structure des nouvelles infections à VIH selon les différentes populations. 

Le système de surveillance épidémiologique au Maroc est basé sur la notification des cas d’IST et d’infections à VIH/sida, la surveillance sentinelle, les enquêtes bio-comportementales auprès des populations les plus exposées au risque d’infection VIH (PS, HSH et UDI) ainsi que les études CAP auprès des jeunes et des autres groupes vulnérables. Le système de surveillance sentinelle de l’infection par le VIH permet de suivre les tendances de la séroprévalence dans différents groupes de la population au niveau des sites sélectionnés selon la méthode du dépistage anonyme non corrélé. Des estimations du nombre de personnes vivant avec le VIH, des décès dus au sida, des besoins en ARV et en pTME sont produites régulièrement en se basant sur les méthodes recommandées par l’ONUSIDA et l’OMS.

Depuis le dernier exercice sur les modes de transmission du VIH (MoT) réalisé en 2010, de nouvelles données épidémiologiques et comportementales ont été produites, notamment auprès des PS, HSH et UDI qui constituent le moteur des nouvelles infections au Maroc. A cet effet, Il est important de mettre  à jour la modélisation des modes de transmission du VIH et la structure des nouvelles infections par population afin de produire les informations stratégiques nécessaires pour suivre et adapter les stratégies de prévention.

 

 

Cette nouvelle étude MoT est initiée par le Programme national de lutte contre le sida avec l’appui du Fonds mondial et du bureau de l’ONUSIDA au Maroc.