Accueil / Actualités / Appel associatif pour l’après 2015

Appel associatif pour l’après 2015

En l’an 2000, les dirigeants du monde ; africains et asiatiques et autres se sont convenus pour la réalisation de huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) en vue de combattre la pauvreté et les inégalités dans leur pays et dans le monde avant l’achèvement de l’an 2015. Dans ce contexte, une année avant la fin de l’échéance accommodée pour la réalisation des huit objectifs, tous les pays et le Maroc y compris ont renforcé les efforts pour réaliser ses indicateurs et reformer les politiques publics en relation avec ses objectifs. La société civile ayant fait partie de ce processus de réflexion de suivi des objectifs du millénaires au dela de 2015 ont mené dans un premier temps des actions pour le partage de l’information, la création d’une synergie entre les initiatives nationales, régionales et internationales et enfin, mettre présenter des recommandations et les propositions aux gouvernements pour un meilleurs résultat.

Beyond 2015 étant une campagne mondiale lancée par plus de 1000 organisations de la société civile relevant de 130 pays, essaye de proposer un cadre de développement post-2015. L’Espace Associatif membre de ce réseau en collaboration avec les OSC Marocaines, a organisé des consultations en 2013 et aussi des rencontres régionaux en partenariat avec les nations unies pour but de toucher du doigt ce qu’attend le Maroc de ces Objectifs du Millénaire au-delà de 2015.

L’Espace Associatif appelle aujourd’hui les dirigeants et les responsables d’Etat marocain à réfléchir sur de nouveaux objectifs qui soient proches de la réalité du monde actuel et à l’horizon 2030. Par ailleurs La région MENA a connu un certain nombre d’événements entre le 22 et le 24 Septembre 2013. Une suite de réunions furent tenue en Algérie en Tunisie en Jordanie, au Liban et au Maroc ( à Rabat, Chefchaouen, Oujda et Er-Rachidia). Au cours de l’actuelle réunion de l’Assemblée Générale des Nations Unies (AGNU) à partir du 22 Septembre 2014 (la 69e session), des discussions auront lieu sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement post-2015. Elles seront précédées par des rencontres, tel l’agenda sur le Changement Climatique et le Partenariat Island. Une session spéciale sur : le suivi du Programme d’Action de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD) sera tenue, ainsi qu’une réunion plénière du niveau d’une Conférence Mondiale sur les Peuples Autochtones et sur le Climat. Monsieur Ban Ki-Moon Secrétaire Général des Nations Unies sera l’hôte du Sommet pour que les dirigeants s’impliquent d’avantage dans le processus. L’Assemblée Générale clôturera sa 69e session (2014) avec une série de débats d’ordre général.

A rappeler que l’Espace a organisé dans ce contexte quatre débats régionaux et un national, qui ont eu lieu dans différente ville comme : Ouarzazate : débat sur l’environnement Tanger      : débat sur la Santé et l’éducation Rabat        : les accords du partenariat Béni Mellal: Débat sur la Pauvreté A ses différentes occasion un certains nombres de recommandations de valeurs au prochain agenda post 2015 sont ressorties :

  • Equité
  • Solidarité
  • Transparence
  • Participation
  • Primauté des lois
  • Respect des droits humains
  • La gouvernance internationale

Quelques problématiques cruciales on été relevé d’intérêt international :

  • La réforme du système de gouvernance international au niveau instances des nations Unies
  • L’engagement des pays producteurs des armes à financer le

Développement dans le cadre post 2015 ;

  • La paix internationale et l’interdiction d’ingérence des puissances militaires et pétrolières dans les pays cause d’un blocage des changements démocratiques;
  • Arrêt des systèmes coloniaux et néocoloniaux , face à un respect des principes l’auto détermination et la souveraineté des peuples ;

Au niveau du Maroc :

  • La Lutte contre la corruption au niveau national et local ;

 

  1. L’instauration de la bonne gouvernance et la participation démocratique des citoyens et citoyennes en intégrant la lutte contre la violence et les discriminations fondées sur le genre ;
  2. La mise en marche d’un système d’enseignement et d’éducation pour toutes et tous à travers l’école publique sur la bases des programmes qualitatifs intégrant les droits de l’homme;
  3. L’intégration de l’environnement dans les politiques et les stratégies des acteurs de développement, tout en instaurant des normes liées au respect de l’équité et l’égalité dans l’exploitation entre les territoires du pays ;
  4. La promotion des droits des personnes en situation d’’handicap selon l’approche droit : santé, éducation, travail, accessibilités, emploi et participation… ;
  5. L’arrêt de l’exode des habitants des zones montagneuses, l’éradication des ceintures de pauvreté dans les villes et la lutte contre l’urbanisation anarchique ;
  6. Le respect de l’identité, de l’Etat de droit et l’instauration de la démocratie et le respect des libertés individuelles.

Compte tenu de ce qui est précité et dans l’objectif d’un suivi de très prêt et surtout d’anticipation, l’espace associatif interpelle l’opinion public à cette occasion à interpeller l’Etat Marocain, l’opinion international à intégrer ses doléances de la société civile Marocaine dans le programme de l’après 2015     Espace Associatif

À propos Responsable de publication