Accueil / Offres d'emploi / Appel à candidature pour le poste de conseiller-mobile en techniques agricoles et gestion de la qualité

Appel à candidature pour le poste de conseiller-mobile en techniques agricoles et gestion de la qualité

Appel à candidature pour le poste de conseiller-mobile en  techniques agricoles et gestion de la qualité

du Projet de Développement des Filières du Safran et du Palmier-Dattier

dans la région Souss-Massa-Draâ

L’Agence Belge de Développement (CTB) lance un appel à candidature pour le recrutement d’un conseiller mobile en techniques agricole et gestion de la qualité pour le projet. Ce projet, financé par la Coopération belge, est mis en œuvre par l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole de Ouarzazate (ORMVAO) et l’Office National du Conseil Agricole (ONCA), en partenariat avec la CTB, responsable du suivi et du contrôle de l’exécution des projets de la Coopération bilatérale belge dans le monde.

LE PROJET

  1. Contexte

Le Programme de Développement des filières du safran et du palmier dattier dans la région Souss-Massa-Draâ est financé conjointement par la Coopération Belge, avec une contribution de 12 millions d’Euros, et le Maroc, avec une contribution de l´Etat marocain de 21 165 641 Euros, et une contribution des bénéficiaires de 3 918 000 Euros. Le programme intervient dans la Région Souss-Massa-Draâ, et plus particulièrement dans la zone d’action de l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole de Ouarzazate (ORMVAO). Il s’inscrit dans le Pilier II de la stratégie du « Plan Maroc Vert » et a déjà été retenu dans le cadre du Plan Agricole Régional élaboré en 2009. Ce programme pour le développement des deux filières vise l’amélioration des conditions de vie des populations et la lutte contre la pauvreté (PMV/Pilier II) et s’inscrit dans l’objectif spécifique du PIC 2010–2013 : « Les conditions de vie des populations rurales dans les régions du Souss-Massa-Draâ, de l’Oriental et du Nord sont améliorées d’une façon durable, à travers (i) l’optimisation des potentialités et l’amélioration de l’accès de la petite agriculture à l’économie de marché et (ii) la gestion intégrée et durable des ressources en eau ».

L’intervention est conduite en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime (MAPM), l’Agence pour le Développement Agricole (ADA), l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole de Ouarzazate (ORMVAO) et l’Office National du Conseil Agricole (ONCA).

L’intervention a commencé le 7 juin 2013, et se terminera le 6 juin 2019

  1. Objectifs

Le programme a comme objectif global : « Autonomisation et renforcement du développement économique et social durable des petits producteurs et productrices de safran et de dattes dans la zone d’action de l’ORMVAO ».

Étant donné que le programme concerne 2 filières aux contextes distincts (groupe cibles, l’organisation de marché, processus, pilotage et coordination par différentes institutions, etc.) et considérant les aspects techniques particuliers à chaque filière, le programme a deux objectifs spécifiques :

Objectif spécifique 1 : « La filière du safran est mieux développée et est valorisée de manière plus équitable et durable dans le Cercle de Taliouine et dans la zone de Taznakht ».

Objectif spécifique 2 : « La filière des dattes est mieux développée et est valorisée de manière plus équitable et durable au niveau de la zone d’intervention de l’ORMVAO ».

Les résultats attendus sont les suivants:

  • Les coopératives ont une meilleure organisation interne et sont capables de fournir des dattes/du safran de qualité, tout en veillant à la préservation de l’environnement ;
  • Les coopératives et GIE sont capables de commercialiser la production de dattes/leur safran avec une meilleure valeur ajoutée locale et de façon équitable
  • Les différents maillons et acteurs de la filière sont mieux intégrés et professionnalisés ;
  1. Activités principales

Les principales activités reposent sur la mobilisation et le renforcement des coopératives, l’amélioration des infrastructures et un meilleur accès au matériel de plantation. Ceci permettra aux producteurs de fournir du safran ou des dattes en quantité et qualité conformes à la demande du marché, d’avoir une position plus forte dans les filières et de participer pleinement à la gouvernance des Groupements d’Intérêt Economiques (GIE).

Tout aussi important est le renforcement des GIE en matière de commercialisation de leur production.

La mise en œuvre du Programme demande la mobilisation de professionnels démontrant une expérience significative dans les domaines du renforcement des organisations professionnelles, de la mise à niveau et du financement d’une filière, de la gestion d’un réseau d’unités de valorisation, du marketing et de la commercialisation. Dès lors, une cellule de coordination et d’appui disposant de l’expertise technique nationale et internationale couvrant l’ensemble des problématiques techniques cruciales et des équipes de terrain assurant un accompagnement et un appui permanent des bénéficiaires (producteurs et organisations) est  intégré à l’ORMVAO tant au niveau du siège que dans ses structures déconcentrées.

Le poste à pourvoir est basé à la Subdivision de Taliouine. Le candidat(e) devra être disponible au plus tard pour le mois de février 2016. Des déplacements fréquents dans la zone d’action de l’ORMVAO sont à prévoir.

LES TÂCHES

Sous l’autorité administrative du Représentant Résident de la CTB à Rabat et du Coresponsable CTB, et sous l´autorité fonctionnelle des Assistants Techniques, le conseiller-mobile accompagnera les coopératives et les associations pour des processus très spécifiques et très spécialisés en technique agricole et gestion de la qualité. Il/Elle travaillera en étroite collaboration avec l’ensemble du personnel du programme.

Le conseiller-mobile techniques agricole et gestion de la qualité sera mobilisé pour coacher les producteurs, les coopératives et GIE pour améliorer les rendements (techniques culturales) et la qualité du safran (procédures qualité post récolte). Ses tâches principales seront :

  • Coacher des producteurs membres des coopératives appuyées par le projet sur les techniques des productions optimales pour assurer un bon rendement (préparation du sol, culture, désherbage, irrigation, fertilisation, etc) ;
  • Coacher les producteurs membres des coopératives appuyées par le projet sur les techniques post récoltes (cueillette, émondage, séchage, conservation, etc) optimales pour obtenir un safran de qualité ;
  • Coacher les coopératives et les GIE sur les procédures de productions pour obtenir les autorisations ONSSA, la certification AOP, BIO, etc.
  • Coacher les coopératives sur le calcul réel des SAU safran de leurs membres ;
  • Coacher les coopératives qui ont un forage à proximité pour monter leur dossier de demande de subvention en goutte à goutte ;
  • Animation de formations pour une utilisation optimale du système de goutte à goutte dans les safranières (pour une utilisation économique de la ressource en eau) ;
  • Conseiller les coopératives sur le type de culture et le timing minimum pour favoriser un bon système de rotation permettant d’optimiser la culture du safran ;
  • Toutes autres activités transversales qui contribueront à l’atteinte des résultats du projet sur la filière safran.

PROFIL REQUIS

  • Les candidats sont titulaires d’un diplôme d’agronomie ;
  • spécialiste dans les aspects relatifs aux méthodes culturales pour optimiser la qualité du safran, le système de goutte à goutte et le système de rotation des cultures.
  • Le candidat/la candidate a l’expérience d’appuyer ou de travailler avec des organisations de producteurs (coopératives, associations) sur les bonnes pratiques de production ;
  • Il/elle parle couramment le français et l’arabe ; parler le berbère est un atout ;
  • Il/elle est motivé par les thèmes genre, environnement, produits biologiques, et est un défenseur actif d’un commerce équitable,

Lors de la sélection, une attention particulière sera accordée aux aspects suivants de leur personnalité :

  • Communicateur aisé et ouvert. Il/elle est capable de se faire comprendre et de se mettre au niveau de son interlocuteur ;
  • Dynamique, il/elle a un fort pouvoir de conviction et de mobilisation ;
  • Rigoureux et autonome ;
  • Excellente capacité à travailler en équipe,
  • Goût prononcé pour le travail de terrain et disposé à faire de fréquents déplacements sur le terrain.

DURÉE D’AFFECTATION

La durée du contrat est de 1 an (renouvelable chaque année pendant toute la durée du projet). Début du contrat prévu pour février 2016.

OFFRE

Nous offrons :

  • un poste de responsabilité au plein milieu des actions de la coopération belge au Maroc, dans un contexte multiculturel ambitieux
  • un salaire compétitif, en fonction de votre expérience
  • un environnement de travail agréable ouvrant la possibilité au collaborateur de se développer

Vous rejoignez une coopération qui a adopté les valeurs d’intégrité et de respect de l’individu.

DÉPÔT DES CANDIDATURES

Les dossiers de candidatures, composés d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae détaillé mettant l’accent sur les compétences requises par cette offre, sont à transmettre, par courriel uniquement, à l’adresse suivante : [email protected]  avant le mardi 26 janvier 2016 à 16h30’. Elles doivent indiquer également l’intitulé exact du poste auquel il est fait référence : 1/2016/CMTECH-AGRI-QUAL/MOR1204311