Accueil / Non classé / 2 avril 2012 : Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme

2 avril 2012 : Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme

 

La Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, proclamée par l’Assemblée Générale des Nations Unies depuis cinq ans est fêtée à travers le monde le 2 avril de chaque année, « afin de mettre en évidence la nécessité d’aider à améliorer la vie des enfants et des adultes qui souffrent de ce trouble ».

A cette occasion, le Collectif Autisme Maroc, réseau national composé de 23 associations de familles de personnes avec autisme, présente ses compliments à toutes les familles touchées par ce handicap au Maroc et ailleurs, et leur souhaite ainsi qu’à leurs enfants la force, la détermination et la persévérance nécessaires pour vaincre l’autisme.

Cette journée nous renvoie encore une fois au Maroc à la situation alarmante que vivent les personnes autistes et leurs familles face aux insuffisances structurelles, institutionnelles, juridiques et procédurales, ce qui constitue un facteur d’exclusion et d’isolement social. L’autisme n’est pas encore considéré comme un grave problème de santé publique. Les parents restent confrontés dans leur quotidien aux difficultés liées au poids du coût élevé des solutions individuelles demeurant, pour l’heure, la seule alternative pour sortir les enfants de leur isolement.

Si l’on se réfère au taux de prévalence au niveau mondial d’après lequel l’autisme toucherait une naissance sur 150, il est bien aisé de quantifier le nombre de la population marocaine touchée par ce trouble et de se rendre compte au final que tout reste à faire.

–  Quelques grandes questions s’imposent : 

–  quelle visibilité de l’autisme dans les programmes et budgets publics ? 

–  Qu’a-t’on mis en place pour améliorer le dépistage et le diagnostic précoces de l’autisme ? 

–  A-t’on pensé à l’autisme dans les différents programmes de formation ? 

–  Quelles mesures appropriées prises pour un accès aux soins de santé de qualité, à une éducation et à un accompagnement tout au long de la vie, à une insertion professionnelle adaptée, aux loisirs ? 

–  Quel statut pour les accompagnateurs, auxiliaires de vie scolaire et assistants à l’autonomie, dont les formations et les salaires demeurent entièrement supportés par les familles ? 

–  Quelle devenir après la disparition des parents, quand on sait que la majorité de personnes avec autisme sont entièrement dépendantes ?

Autant d’interrogantions qui surgissent à un moment où il est question de mise en œuvre imminente et d’harmonisation de la législation nationale avec les dispositions de la Convention des Droits des Personnes Handicapées et de son Protocole Facultatif , ratifiés par notre pays.

Le Collectif Autisme Maroc note avec amertume les atteintes aux droits humains des enfants (notamment les filles) et adultes atteints d’autisme (viols, attouchements, maltraitance, rejet ou exclusion du système scolaire ordinaire, sur-médication…). Ceci d’autant plus que ces violations trouvent un terrain propice pour s’accroître face à un manque manifeste d’adaptation des systèmes et d’aides techniques d’apprentissage et de communication alternatifs, et à l’absence de support aux familles au niveau de tous les droits, notamment celui de jouir d’un niveau de vie adéquat et à la protection sociale.

A l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, le Collectif Autisme Maroc interpelle le nouveau gouvernement sur l’urgence des mesures concrètes à prendre pour garantir, respecter et protéger les droits humains des personnes avec autisme et leurs familles et prendre en compte la dimension du handicap de manière transversale au niveau de toutes les politiques publiques.

COLLECTIF AUTISME MAROC

–  Collectif Autisme Maroc -5, avenue Al Fadila, QI – RABAT -Tél : 05.37.28.28.57 

–  [email protected] 

–  www.collectifautisme.ma

À propos Responsable de publication