Accueil / Actualités / Communiqué de presse

Communiqué de presse

Au Maroc, le mouvement Féministe et les associations des droits Humains ont accumulé une expérience importante dans le domaine de la lutte contre les violences faites aux femmes. Les progrès et les avancés réalisés devraient aujourd’hui être renforcés par des mécanismes et des cadres juridiques nouveaux. La Convention d’Istanbul, première convention du Conseil de l’Europe pour la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes, est un des traités qui marquent un tournant historique dans le système des droits de l’homme en ouvrant une nouvelle voie vers la protection des femmes des violences basées sur le genre.

A travers le présent communiqué, les organisations marocaines des droits de l’H,omme et des droits humains des femmes, membres du Réseau euro-méditerranéen Droits : l’Association Démocratique des Femmes du Maroc ,l’Organisation Marocaine des Droits de l’Homme, l’Association Marocaine des Droits de l’Homme, et l’Association ADALA pour le droit à un procès équitable, déclarent le lancement ,au niveau du Maroc de la campagne de plaidoyer pour que le Maroc, qui jouit du « statut avancé » auprès de l’Union Européenne, ratifie la convention d’Istanbul et s’engage au respect des normes internationales pour mettre fin à aux violences faites aux femmes et à la violence domestique.

Notre campagne, lancée dans le cadre de la campagne des Nations Unies contre la violence basée sur le genre et à l’occasion du 68ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ,vise à :

• Mobiliser les réseaux sociaux pour sensibiliser et informer sur le contenu de la Convention en tant que cadre global de lutte contre la violence fondée sur le genre;
• Mobiliser les organisations de femmes et des droits humains concernées à rejoindre la campagne de plaidoyer pour la ratification par le Maroc de la Convention d’Istanbul.

Rabat, le 10 Décembre 2016

Télécharger les pièces jointes